Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Plastiques bromés des DEEE
L’Ineris préconise le tri pièce par pièce pour tous les flux

Analyse de la composition des plastiques d’un écran chez Triade (groupe Veolia) à Angers en 2008.

L’Ineris préconise de trier tous les plastiques de DEEE pièce par pièce, pour éviter la dissémination de substances POP et dangereuses. Car selon ses travaux, tous les types d’équipements contiennent du brome, y compris le gros électroménager, et parfois en quantités importantes.

Les plastiques de tous les flux de DEEE devraient être triés pièce par pièce, pour éviter que l’on recycle ou que l’on traite de manière non réglementaire  des plastiques qui sont des déchets dangereux et/ou des déchets « POP » (polluants organiques persistants). C’est un des enseignement des travaux de l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) sur le tri des plastiques des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), contenus dans un rapport qui vient d’être mettre en ligne. Ces travaux devraient conduire à revoir en profondeur la façon dont ces plastiques sont gérés par les éco-organismes et les opérateurs, en raison de la présence en leur sein de retardateurs de flamme bromés (RFB), dont certains sont à la fois dangereux et POP (voir nos articles sur le sujet).

Le rapport avait été commandé à l’Ineris il y a plusieurs mois par le ministère de l’Environnement et ses résultats étaient connus depuis au moins février 2016. Plusieurs de ses constats sont alarmants.

En premier lieu, une grande proportion d’équipements électriques et électroniques (EEE) mis sur le marché ces dernières années contiennent du brome. Sur les données étudiées par l’Ineris, 39 % des EEE en contiennent dans toutes leurs parties plastiques, 46 % dans au moins et une partie, et seulement 15 % ne contiennent pas de brome du tout. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 112.

[Article publié la première fois le 20 mars en supplément du numéro 111, après sa parution, et que nous republions donc ici]


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie La dernière version du projet de cahier des charges pour la période 2018-2023 autorise une collecte en deux étapes : réception « en mélange » en déchetterie, puis [ Lire la suite ]

Villers-Saint-Sépulcre
Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal
à son successeur

Villers-Saint-Sépulcre <br/>Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal <br/>à son successeur Le site où devait être construit l’incinérateur de l’ex-Symove et où étaient prévues des activités de recyclage est pollué aux cyanures et aux HAP. Une [ Lire la suite ]

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal Ségolène Royal ne savait pas que son frère Paul Royal avait travaillé pour les opposants au projet d’ISDND de Giuncaggio, affirme son cabinet. Mais deux courriers [ Lire la suite ]

DDS « ménagers des professionnels » :
la zone grise

DDS « ménagers des professionnels » : <br/>la zone grise Des DDS réglementairement considérés comme ménagers ne sont pas financés par des contributions des metteurs en marché payées à l'éco-organisme. Une absurdité qui devrait perdurer pour [ Lire la suite ]

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées Trivalis et le Smitom Lombric ont collecté des DDS en mélange pendant quelques mois, avec l’accord d’EcoDDS, avant que l’éco-organisme interrompe brutalement l’expérimentation. La collecte des [ Lire la suite ]

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard La grande distribution est à peu près dans les temps. Les restaurateurs sont globalement très en retard. Les contrôles de l’administration manquent, selon les opérateurs. Ça avance, [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Dossier thématique biodéchets

Les principaux articles de Déchets Infos consacrés à la gestion des biodéchets sont réunis dans un dossier thématique consultable en ligne ici.

Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.
Déchets Infos apprécie et soutient (aussi) le travail de son confrère Habitat & Collectivités Locales.
Menu