Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Réagréments emballages et papiers :
les cahiers des charges de la discorde

Selon Amorce et le CNR, le montant total des soutiens versés ne devrait que très peu augmenter.

Selon Amorce et le CNR, le montant total des soutiens versés ne devrait que très peu augmenter.

Les projets de cahier des charges des filières emballages et papiers, récemment diffusés, sont en retrait par rapport à la note d’orientation des pouvoirs publics de décembre dernier. L’augmentation des soutiens devrait être très faible, inflation déduite. Amorce et le CNR sont mécontents. L’AMF semble satisfaite sur certains points.

Avec quelques semaines de retard, les pouvoirs publics ont diffusé aux parties prenantes les projets de cahiers des charges d’agrément des filières emballages et papiers pour la prochaine période d’agrément (2017-2022). Selon le ministère de l’Environnement, il s’agit de projets provisoires, qui peuvent encore faire l’objet de discussions avec les parties prenantes. Le projet de la filière emballages concentre l’essentiel de l’attention, car c’est cette filière qui dispose actuellement du plus gros budget (plus de 600 M€). Celui de la filière papiers n’est pas négligé pour autant.

A la lecture des documents diffusés, la première chose qui frappe est l’écart entre la note d’orientation des pouvoirs publics diffusée fin décembre 2015 (voir Déchets Infos n° 83 ainsi que la note d’orientation) et les projets de cahiers des charges dans leur état actuel. La note d’orientation semblait aller, sur plusieurs points, dans le sens souhaité par les associations de collectivités Amorce et Cercle national du recyclage (CNR). Elle laissait notamment entrevoir la possibilité d’une augmentation sensible du montant total des soutiens versés et d’une gouvernance modifiée, les pouvoirs publics jouant davantage leur rôle d’arbitre.

Les projets de cahiers des charges diffusés la semaine dernière semblent, eux, plutôt avoir adopté des positions allant dans le sens souhaité par les producteurs et Eco-Emballages, ainsi que par ceux des dirigeants de l’Association des maires de France (AMF) qui sont traditionnellement sur des positions proches de celles d’Eco-Emballages. […]

Couverture des coûts et recyclage : retour du lien conditionnel […]
Les OMR sorties de la responsabilité des producteurs […]
Limiter l’engagement financier des producteurs […]
Des évolutions encore possibles ? […]

A télécharger (réservé aux abonnés) : les cahiers des charges et leur note de présentation.

L’article complet dans Déchets Infos n° 89.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie La dernière version du projet de cahier des charges pour la période 2018-2023 autorise une collecte en deux étapes : réception « en mélange » en déchetterie, puis [ Lire la suite ]

Villers-Saint-Sépulcre
Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal
à son successeur

Villers-Saint-Sépulcre <br/>Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal <br/>à son successeur Le site où devait être construit l’incinérateur de l’ex-Symove et où étaient prévues des activités de recyclage est pollué aux cyanures et aux HAP. Une [ Lire la suite ]

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal Ségolène Royal ne savait pas que son frère Paul Royal avait travaillé pour les opposants au projet d’ISDND de Giuncaggio, affirme son cabinet. Mais deux courriers [ Lire la suite ]

DDS « ménagers des professionnels » :
la zone grise

DDS « ménagers des professionnels » : <br/>la zone grise Des DDS réglementairement considérés comme ménagers ne sont pas financés par des contributions des metteurs en marché payées à l'éco-organisme. Une absurdité qui devrait perdurer pour [ Lire la suite ]

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées Trivalis et le Smitom Lombric ont collecté des DDS en mélange pendant quelques mois, avec l’accord d’EcoDDS, avant que l’éco-organisme interrompe brutalement l’expérimentation. La collecte des [ Lire la suite ]

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard La grande distribution est à peu près dans les temps. Les restaurateurs sont globalement très en retard. Les contrôles de l’administration manquent, selon les opérateurs. Ça avance, [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Dossier thématique biodéchets

Les principaux articles de Déchets Infos consacrés à la gestion des biodéchets sont réunis dans un dossier thématique consultable en ligne ici.

Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.
Déchets Infos apprécie et soutient (aussi) le travail de son confrère Habitat & Collectivités Locales.
Menu