Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Exclusif : Jérôme Le Conte, président de Veolia Propreté, a quitté ses fonctions

La rumeur courait depuis une dizaine de jours. Elle est maintenant confirmée. Jérôme Le Conte, président de Veolia Propreté, a quitté l’entreprise la semaine dernière.

Âgé de 61 ans, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, Jérôme Le Conte, avait été nommé directeur général de Veolia Propreté France en 2006, puis directeur général adjoint de Veolia Environnement, en charge de la division Propreté, en 2011.

Selon diverses sources, il ferait les frais de la réorganisation du groupe, désormais structuré par territoire et non plus par métier (eau, propreté, énergie…). Le patron de Veolia Eau est pour l’instant toujours en place.

Pour l’instant également, seules les activités françaises conservent l’organisation par métier, avec en particulier un pôle « déchets » et un pôle « eau ». Mais on ne sait pas jusqu’à quand.

L’hiver dernier, un plan de départs volontaires avait été lancé au siège de Veolia, avenue Kleber à Paris, avec pour objectif de réduire l’effectif de 100 personnes sur 500.

Au-delà du seul cas de Veolia, qui s’efforce de réduire son important endettement, les opérateurs français du déchet subissent les effets de la crise économique, qui entraîne une baisse des tonnages de déchets à traiter.

Un haut cadre nous confiait récemment : « Chaque mois, nous descendons une marche [dans les tonnages reçus, ndlr]. Et la marche du mois de mars a été particulièrement marquée : moins 10 % par rapport à mars 2012. » La même personne ajoute : « Pendant la crise de 2008-2009, il y a eu un coup d’arrêt brutal de l’activité, mais on sentait que ça redémarrerait. Là, les baisses de tonnage se succèdent de mois en mois, et on ne sait absolument pas quand ça repartira. »

La baisse des tonnages affecte toutes les filières de traitement : incinération, décharge, recyclage… Les décharges — qui reçoivent une grosse proportion des déchets des activités économiques — sont particulièrement impactées. Cela n’est pas sans conséquences pour les performances économiques des opérateurs, car les décharges (pour ceux qui en ont) fournissent l’essentiel de leurs marges.

L’incinération est moins touchée, car elle concerne essentiellement les déchets ménagers, moins directement affectés par la crise économique. Mais on voit apparaître ici où là des « vides de four ».

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Verre : prix de reprise en hausse

Verre : prix de reprise en hausse La demande européenne de calcin est supérieure à l’offre, selon la fédération européenne des verriers. Un verrier tunisien cherche à acheter du verre à recycler, [ Lire la suite ]

DEEE : le projet de cahier des charges 2022-2027 divise

DEEE : le projet de cahier des charges 2022-2027 divise Le barème de soutiens aux collectivités pourrait être différent selon les éco-organismes. Les collectivités devraient signer directement avec les éco-organismes et non plus avec le [ Lire la suite ]

Affaire de la trésorerie d'Eco-Emballages : le rôle des administrateurs en question

Affaire de la trésorerie d'Eco-Emballages :  le rôle des administrateurs en question L’ex-DG d’Eco-Emballages Bernard Hérodin a comparu en appel pour les placements risqués de la trésorerie d’Eco-Emballages de 2003 à 2008. Question centrale des débats : les [ Lire la suite ]

Bernard Hérodin : « On verrouillait entre soi »

Bernard Hérodin : « On verrouillait entre soi » L'ex-directeur général d'Eco-Emballages a raconté comment les décisions stratégiques étaient prises avant les conseils d’administration d’Eco-Emballages, par les seuls conditionneurs réunis au sein de la [ Lire la suite ]

Le « décret REP » attaqué au Conseil d’Etat

Le « décret REP » attaqué au Conseil d’EtatLe décret du 27 novembre réformant le fonctionnement des filières de responsabilité élargie des producteurs (REP) fait l'objet d'un recours devant la Haute Juridiction. On ignore [ Lire la suite ]

Biodéchets et mélanges : le gouvernement complique (encore) la collecte séparée

Biodéchets et mélanges : le gouvernement complique (encore) la collecte séparée Un projet d’arrêté prévoit d’interdire de collecter des biodéchets avec tout autre déchet, y compris des papiers et cartons souillés. Les collectivités devraient obligatoirement fournir [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème