Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Moins 50 % en décharge d’ici 2020 : comment faire ?

Des investissements importants seront nécessaires. L’incinération pourrait profiter de l’augmentation des refus de tri. Le gouvernement dit étudier une réduction réglementaire des capacités des décharges. Une augmentation sensible de la TGAP n’est pas non plus à exclure.

SIEVD Incinérateur

L’objectif de recyclage pourrait profiter, par ricochet, aussi à l’incinération.

D’où vient l’objectif de réduction de 50 % d’ici 2020 des tonnages mis en décharge, et comment y arriver ? Ce sont les questions que se posent plusieurs parties prenantes depuis l’annonce faite fin septembre par le gouvernement, dans sa feuille de route pour l’économie circulaire.

L’objectif de moins 50 % est apparu à l’issue de la Conférence environnementale des 20 et 21 septembre derniers, dans la synthèse de la table ronde sur l’économie circulaire. Puis il a été repris dans la feuille de route quelques jours plus tard. C’est donc maintenant un objectif « officiel ». Mais auparavant, personne n’en avait entendu parler.

Selon plusieurs sources, il a bien été question, dans les débats de la table ronde sur l’économie circulaire, de fixer un objectif de réduction des quantités mises en décharge, mais on tournait plutôt autour de 25-30 %. Quelques jours avant la Conférence environnementale, la Fnade (Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement) avait proposé moins 25 % en 3 ans. Le Conseil national des déchets avait pour sa part proposé moins 27 % en décharge d’ici 2020, mais avec un périmètre un peu différent.

L’objectif de moins 50 % semble donc sorti du chapeau du cabinet du ministre, sans qu’on sache ce qui le justifie (laver plus blanc que blanc, donner des gages aux écologistes ?) ni sur quoi il se fonde. En particulier, il semble n’avoir été précédé d’aucune analyse d’impact.

Ce sont précisément les impacts financiers, techniques, pratiques… de l’objectif qui posent question. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 32.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Verre : pourquoi le prix de reprise a brusquement chuté

Verre : pourquoi le prix de reprise a brusquement chuté La nouvelle méthode de calcul du prix de reprise, imposée par les verriers et Citeo rétroactivement au 1er juillet, semble offrir aux verriers plusieurs dizaines de [ Lire la suite ]

Textiles : Refashion abandonne son recours sur la hausse des soutiens

Textiles : Refashion abandonne son recours sur la hausse des soutiens L’éco-organisme des textiles (ex-EcoTLC) s’est désisté de son recours au Conseil d’Etat, après trois ans de procédure. Refashion (nouveau nom d’EcoTLC, l’éco-organisme des textiles, linges et [ Lire la suite ]

Covid : le CSF déchets renforce ses recommandations

Covid : le CSF déchets renforce ses recommandations La préconisation de port du masque est généralisée. Le CSF déchets rappelle la nécessité d’une bonne aération des locaux. Les pauses, qui sont pourtant des [ Lire la suite ]

Exclusivité "Déchets Infos" : une fusion Ecosystem-Corépile prévue pour fin 2021

Exclusivité Le rapport du CGEDD sur la crise liée au Covid parle d’un « regroupement » entre Corépile et Ecosystem « fin 2021 ». Les deux éco-organismes ne [ Lire la suite ]

Les agréments DEEE vont être reconduits pour un an

Les agréments DEEE vont être reconduits pour un an Les pouvoirs publics veulent se donner un an de plus pour préparer les nouveaux agréments à venir, en tenant compte des évolutions législatives et réglementaires. C’est [ Lire la suite ]

Textiles : les soutiens aux opérateurs ne sont pas des aides d’Etat, sauf si…

Textiles : les soutiens aux opérateurs ne sont pas des aides d’Etat, sauf si… La CJUE estime que les soutiens au tri des textiles ne sont pas des aides d’Etat illégales, sous réserve de quelques vérifications. Si le Conseil [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème