Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Moins 50 % en décharge d’ici 2020 : comment faire ?

Des investissements importants seront nécessaires. L’incinération pourrait profiter de l’augmentation des refus de tri. Le gouvernement dit étudier une réduction réglementaire des capacités des décharges. Une augmentation sensible de la TGAP n’est pas non plus à exclure.

SIEVD Incinérateur

L’objectif de recyclage pourrait profiter, par ricochet, aussi à l’incinération.

D’où vient l’objectif de réduction de 50 % d’ici 2020 des tonnages mis en décharge, et comment y arriver ? Ce sont les questions que se posent plusieurs parties prenantes depuis l’annonce faite fin septembre par le gouvernement, dans sa feuille de route pour l’économie circulaire.

L’objectif de moins 50 % est apparu à l’issue de la Conférence environnementale des 20 et 21 septembre derniers, dans la synthèse de la table ronde sur l’économie circulaire. Puis il a été repris dans la feuille de route quelques jours plus tard. C’est donc maintenant un objectif « officiel ». Mais auparavant, personne n’en avait entendu parler.

Selon plusieurs sources, il a bien été question, dans les débats de la table ronde sur l’économie circulaire, de fixer un objectif de réduction des quantités mises en décharge, mais on tournait plutôt autour de 25-30 %. Quelques jours avant la Conférence environnementale, la Fnade (Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement) avait proposé moins 25 % en 3 ans. Le Conseil national des déchets avait pour sa part proposé moins 27 % en décharge d’ici 2020, mais avec un périmètre un peu différent.

L’objectif de moins 50 % semble donc sorti du chapeau du cabinet du ministre, sans qu’on sache ce qui le justifie (laver plus blanc que blanc, donner des gages aux écologistes ?) ni sur quoi il se fonde. En particulier, il semble n’avoir été précédé d’aucune analyse d’impact.

Ce sont précisément les impacts financiers, techniques, pratiques… de l’objectif qui posent question. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 32.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Le Covid perturbe et inquiète

Le Covid perturbe et inquièteLes pouvoirs publics se préoccupent du maintien de l’activité en cas d’absentéisme important. L’épidémie de Covid continue de peser sur la gestion des déchets et sur [ Lire la suite ]

Le décret sur la filière PMCB (bâtiment) publié au JO

Le décret sur la filière PMCB (bâtiment) publié au JO Les soutiens pourront être réduits jusqu’en 2026. La prise en charge des déchets d’amiante, de PCB ou de RFB POP pourra être limitée aux DMA. [ Lire la suite ]

REP : la difficile mise en place des fonds réparation

REP : la difficile mise en place des fonds réparation Les éco-organismes de plusieurs filières de REP vont devoir financer la réparation des produits de leur périmètre, dans le cadre des fonds réparation. Mais leur [ Lire la suite ]

Reprise des matériaux : pas de concurrence entre Citeo et les opérateurs ?

Reprise des matériaux : pas de concurrence entre Citeo et les opérateurs ? Le Conseil d’État doit se prononcer sur la reprise du « flux développement » par Citeo depuis 2019. Selon le rapporteur public, cette reprise ne pose aucun [ Lire la suite ]

Emballages : Citeo repreneur exclusif de plastiques dès 2022 ?

Emballages : Citeo repreneur exclusif de plastiques dès 2022 ? L’éco-organisme pourrait devenir dès 2022 repreneur exclusif d’une grosse part des plastiques. Un texte en ce sens devrait être mis en consultation publique cette semaine, [ Lire la suite ]

Huiles minérales : ce que la REP va changer en 2022

Huiles minérales : ce que la REP va changer en 2022 La filière sur les huiles minérales devrait démarrer avec un peu de retard. La collecte va (re)devenir gratuite. Les premiers objectifs de collecte et de [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos