Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Hervé Druart,
nouveau directeur général de Tiru

Hervé Druart, nouveau DG de Tiru. (capture d'écran d'une interview d'Hervé Druart).

Hervé Druart, nouveau DG de Tiru. (capture d’écran d’une interview d’Hervé Druart).

(mis à jour le 17 septembre à 17 h)

Le conseil d’administration de Tiru a nommé hier (lundi 14 septembre 2015)  Hervé Druart, 50 ans, en tant que directeur général du groupe, selon une information recueillie par Déchets Infos et confirmée par un porte-parole du groupe. Hervé Druart succède à Marie Mugler, qui avait été nommée à ce poste il y a un peu plus d’un an, fin août 2014, et qui a démissionné pour raisons personnelles.

Hervé Druart était jusqu’à présent directeur général de la Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG), une filiale de Dalkia (groupe EDF).

« L’arrivée d’Hervé Druart s’inscrit dans la stratégie TIRU de développement de la filière des énergies renouvelables, aux côtés d’EDF, pour accompagner et atteindre les objectifs fixés par la Loi de transition énergétique et la COP 21 », explique Tiru dans son communiqué diffusé le 17 septembre.

Pour mémoire, Tiru est détenu à 51 % par EDF, à 25 % par Engie (ex-GDF Suez) et à 24 % par Veolia. Au début de l’été, plusieurs sources concordantes faisaient état du souhait de l’actionnaire majoritaire, EDF, de vendre Tiru — information qui n’avait été ni démentie, ni confirmée par Tiru (voir Déchets Infos n° 73).

Aujourd’hui, plusieurs sources indiquent que Tiru pourrait finalement être vendu à Dalkia, une autre filiale d’EDF (une hypothèse que nous évoquions déjà en juillet), ce qui reviendrait à une « vraie-fausse vente ».

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos