Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Reconstruction de l’usine d’Ivry :
la commission d’appel d’offres du Syctom
choisit Sita

Le projet de reconstruction de l'usine d'Ivry a fait l'objet d'une dizaine de contributions d'auteurs inconnus.

L’usine d’incinération d’Ivry a été construite en 1969. Sa reconstruction pourrait coûter jusqu’à 1 Md€ si toutes les tranches prévues dans l’appel d’offres sont réalisées.

[mis à jour le 5 septembre]

Le marché devrait comporter des tranches optionnelles. Il n’est pas certain que toutes soient réalisées.

L’information n’est pas officielle (secret des délibérations oblige) mais elle a été confirmée à Déchets Infos par deux sources proches du dossier : la commission d’appel d’offres du Syctom de l’agglomération parisienne — alias l’Agence métropolitaine des déchets ménagers —, réunie le 25 juillet dernier, a préféré l’offre présentée par le groupement conduit par Sita (filiale de Suez Environnement) pour la reconstruction de l’usine d’incinération d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). L’autre candidat en lice était un groupement conduit par Veolia Propreté et Tiru (filiale à 51 % d’EDF, à 24 % de Veolia et à 25 % de GDF-Suez).

Le comité syndical du Syctom doit se réunir en octobre ou novembre prochain [correction faite le 5 septembre 2014] pour entériner — ou non — la proposition de la commission d’appel d’offres.

La reconstruction de l’usine d’Ivry est probablement le contrat le plus important de la décennie dans le domaine du traitement des déchets ménagers en France. Le montant total du contrat est évalué autour de 1 Md€.

Il n’est toutefois pas certain que le contrat effectivement réalisé atteindra un tel montant. En effet, l’appel d’offres passé par le Syctom comprenait une tranche ferme de poursuite de l’exploitation de l’usine actuelle et d’études pour sa reconstruction, d’une durée de 6 ans, et plusieurs tranches optionnelles allant jusqu’à la construction d’un nouvel incinérateur de capacité moitié moindre que l’actuel, d’une unité de tri mécano-biologique (TMB) et d’une unité de méthanisation.

Compte tenu des débats importants ayant eu lieu ces derniers mois sur le TMB et la méthanisation, la réalisation de ces deux tranches est loin d’être assurée. Au printemps dernier, par exemple, le conseil municipal d’Ivry avait voté à l’unanimité un vœu contre la méthanisation.

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008 Déchets Infos publie pour la première fois les chiffres de la TGAP sur la décennie 2008-2018 tels qu’ils ressortent des dernières données des Douanes (tonnages [ Lire la suite ]

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne Le cabinet de Brune Poirson propose diverses versions alternatives visant à sauver le projet de consigne, sans parvenir à convaincre les opposants. Est-ce le signe que [ Lire la suite ]

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace Le projet de loi sur l’économie circulaire interdit l’élimination des invendus mais pas leur destruction, et ne définit pas ce qu’est un invendu. Il pourrait [ Lire la suite ]

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés La nouvelle stratégie sur les perturbateurs endocriniens ne parle pas du tout des plastiques bromés présents dans de nombreux déchets. Actuellement, toujours aucun tri des [ Lire la suite ]

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible La poursuite de l’extension des consignes de tri des plastiques permettrait d’atteindre 90 % de collecte dès 2022 sur le périmètre du service public (hors consommation [ Lire la suite ]

Le projet de consigne en mauvaise posture

Le projet de consigne en mauvaise posture Le cabinet de Brune Poirson craint un rejet du projet par le Sénat puis par l’Assemblée nationale. Il a demandé aux metteurs en marché « des [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu