Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Reconstruction de l’usine d’Ivry :
la commission d’appel d’offres du Syctom
choisit Sita

Le projet de reconstruction de l'usine d'Ivry a fait l'objet d'une dizaine de contributions d'auteurs inconnus.

L’usine d’incinération d’Ivry a été construite en 1969. Sa reconstruction pourrait coûter jusqu’à 1 Md€ si toutes les tranches prévues dans l’appel d’offres sont réalisées.

[mis à jour le 5 septembre]

Le marché devrait comporter des tranches optionnelles. Il n’est pas certain que toutes soient réalisées.

L’information n’est pas officielle (secret des délibérations oblige) mais elle a été confirmée à Déchets Infos par deux sources proches du dossier : la commission d’appel d’offres du Syctom de l’agglomération parisienne — alias l’Agence métropolitaine des déchets ménagers —, réunie le 25 juillet dernier, a préféré l’offre présentée par le groupement conduit par Sita (filiale de Suez Environnement) pour la reconstruction de l’usine d’incinération d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). L’autre candidat en lice était un groupement conduit par Veolia Propreté et Tiru (filiale à 51 % d’EDF, à 24 % de Veolia et à 25 % de GDF-Suez).

Le comité syndical du Syctom doit se réunir en octobre ou novembre prochain [correction faite le 5 septembre 2014] pour entériner — ou non — la proposition de la commission d’appel d’offres.

La reconstruction de l’usine d’Ivry est probablement le contrat le plus important de la décennie dans le domaine du traitement des déchets ménagers en France. Le montant total du contrat est évalué autour de 1 Md€.

Il n’est toutefois pas certain que le contrat effectivement réalisé atteindra un tel montant. En effet, l’appel d’offres passé par le Syctom comprenait une tranche ferme de poursuite de l’exploitation de l’usine actuelle et d’études pour sa reconstruction, d’une durée de 6 ans, et plusieurs tranches optionnelles allant jusqu’à la construction d’un nouvel incinérateur de capacité moitié moindre que l’actuel, d’une unité de tri mécano-biologique (TMB) et d’une unité de méthanisation.

Compte tenu des débats importants ayant eu lieu ces derniers mois sur le TMB et la méthanisation, la réalisation de ces deux tranches est loin d’être assurée. Au printemps dernier, par exemple, le conseil municipal d’Ivry avait voté à l’unanimité un vœu contre la méthanisation.

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 274 — 15 mai 2024

Au sommaire du numéro 274 de Déchets Infos (15 mai 2024) Dans l’actualité • Collecte pneumatique : stop car trop...

Règlement emballages : la consigne bientôt obligatoire, sauf si…

Le règlement européen PPWR sur les emballages a été approuvé et doit être publié dans les mois prochains. Il est...

Taxe plastique : la France championne d’Europe

En trois ans, la France a payé, au titre de la « ressource plastique » pour le budget de l'UE,...

Collecte pneumatique : stop car trop chère, ou encore ?

Paris arrête la collecte pneumatique dans le 17e arrondissement pour cause de coût trop élevé. Est Ensemble (Romainville) réfléchirait à arrêter...

Déchets Infos n° 273 — 1er mai 2024

Au sommaire du numéro 273 de Déchets Infos (1er mai 2024) Dans l’actualité • Emballages : quels « bonus »...

Emballages ménagers : quels « bonus » et quels « malus » en 2025

Le gouvernement a présenté quatre « orientations » pour améliorer les performances de collecte et de recyclage. Les bonus et malus pourraient...

DASRI : le gouvernement poursuit son objectif de déclassement massif

Un projet de guide sur le tri des déchets d’activités de soins, réalisé par le ministère de la Santé, fixe...

Tontes et feuilles mortes : quand des collectivités les refusent en déchetteries

Quelques collectivités refusent en déchetteries les tontes et parfois les feuilles mortes, arguant qu’il ne s’agirait pas de déchets. L’objectif...

Financement de la DSREP de l’Ademe : interrogations sur les vrais chiffres

EcoDDS affirme que l’Ademe lui demande pour 2023 une redevance représentant 19,4 % du budget total de la DSREP. Les données...

Refus des tontes en déchetteries : des problèmes pratiques et un risque juridique

Refuser en déchetteries les tontes de pelouse et/ou les feuilles mortes n’est a priori pas légal. Cela peut aussi poser...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos