Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Taux de recyclage des emballages
et couverture des coûts :
la condition inversée

sfsdqfsqf

Faut-il couvrir à 80 % les coûts de collecte et de tri des emballages pour atteindre 75 % de recyclage, ou l’inverse ?

Depuis 2010, Eco-Emballages affirme qu’il doit couvrir 80 % des coûts uniquement si le taux de recyclage des déchets d’emballages atteint 75 %. Or la loi Grenelle, si on la (re)lit attentivement, dit plutôt l’inverse. Ce qui semble avoir échappé jusqu’à présent aux parties prenantes. Explications.

Il est parfois utile de relire certains textes de loi plusieurs fois. On peut y faire des découvertes intéressantes.
En 2007, dans le cadre du Grenelle de l’environnement, deux objectifs avaient été fixés à la filière emballages. D’une part, le taux de recyclage des déchets d’emballages ménagers devait atteindre 75 % en 2012. Et d’autre part, les éco-organismes de la filière (Eco-Emballages et sa filiale Adelphe) devaient, avec les soutiens qu’ils versent aux collectivités locales, couvrir 80 % des « coûts nets de référence » supportés par les collectivités.

Ces deux objectifs avaient été transcrits dans la loi « Grenelle 1 » de 2009, puis dans le cahier des charges d’agrément des éco-organismes en 2010, et enfin dans les arrêtés d’agrément d’Eco-Emballages et d’Adelphe signés le 21 décembre 2010 et entrés en vigueur le 1er janvier 2011. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 76.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

La composition de la CIFREP contestée devant le Conseil d’Etat

La composition de la CIFREP contestée devant le Conseil d’Etat Cinq syndicats de collecte et de traitement dénoncent notamment le fait qu’ils ne peuvent pas être représentés au sein de la CIFREP. Le Conseil d’Etat [ Lire la suite ]

REP bâtiment : le gros chantier de construction de la filière démarre

REP bâtiment : le gros chantier de construction de la filière démarre La filière devrait être à la fois « financière » et « organisationnelle ». Les équipements annexes des bâtiments (clôtures, réseaux…) y seront inclus. Le tri devrait être fait [ Lire la suite ]

REP bâtiment : le lourd fardeau de l’amiante

REP bâtiment : le lourd fardeau de l’amiante Les déchets amiantés devront faire partie de la filière, bien qu’ils n’aient plus de metteurs en marché. Leur coût sera relativement élevé par rapport à [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la filière en route pour la REP

Huiles minérales : la filière en route pour la REP La collecte en vue de la régénération devra de nouveau être gratuite. Les points de reprise seront fournis en contenants et en équipements de protection [ Lire la suite ]

Nouvelles filières de REP (bâtiment, sport et loisirs, bricolage et jardin, jouets) : le paysage se dessine

Nouvelles filières de REP (bâtiment, sport et loisirs, bricolage et jardin, jouets) : le paysage se dessine Les périmètres des nouvelles filières de REP sur les jouets, les articles de sport et de loisirs, et les articles de bricolage et de jardinage [ Lire la suite ]

Brune Poirson se recycle dans l’hôtellerie

Brune Poirson se recycle dans l’hôtellerie L’ex-secrétaire d’Etat à l’Ecologie a quitté son mandat de députée grâce à une opération évitant une législative partielle. Pendant ses huit derniers mois à l’Assemblée, [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème