Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Valorisation mixte du biogaz : la méthanisation industrielle et territoriale oubliée

Les exploitants de méthaniseurs qui souhaitent pratiquer aussi l’injection se voient appliquer un coefficient de vétusté qui les pénalise.

L’injection dans le réseau du biométhane issu de méthaniseurs reste économiquement pénalisée si l’installation pratique aussi la valorisation électrique et thermique.

La double valorisation du biogaz d’ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) n’est plus pénalisée depuis quelques jours (voir Déchets Infos n° 114) : les exploitants d’ISDND qui valorisent leur biogaz par cogénération (production d’électricité et de chaleur) peuvent aussi le valoriser par injection dans le réseau de GrDF, sans que le tarif d’achat du biométhane subisse une décote. Mais la double valorisation du biogaz issu de méthaniseurs traitant de la FFOM (fraction fermentescible des ordures ménagères), des biodéchets ou des déchets des industriels agro-alimentaires reste pénalisée par un coefficient d’obsolescence baptisé « coefficient S ». En pratique, un exploitant de méthaniseur qui bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité et qui souhaite aussi se lancer dans la valorisation du biogaz par injection de biométhane se voit appliquer une décote sur son prix d’achat, qui s’ajoute à une baisse du prix auquel il vend son électricité. « Dès la 8e année, le biométhane est ainsi acheté moins cher que le gaz naturel », explique Serge Verdier, directeur du pôle Energie de Saria France. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 115.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG Lorsqu’elle était députée, Barbara Pompili a déposé de nombreux amendements « travaillés » avec des ONG, en particulier avec Zero Waste France. S’il y en a qui ont [ Lire la suite ]

Quand Jean Castex s’occupait de déchets

Quand Jean Castex s’occupait de déchets Lorsqu’il était magistrat à la Cour des comptes, Jean Castex avait audité les comptes d’Eco-Emballages, d’Adelphe et de 14 autres éco-organismes. Ses conclusions faisaient la part [ Lire la suite ]

Convention citoyenne : les déchets maltraités

Convention citoyenne : les déchets maltraités Les propositions de la Convention citoyenne en matière de déchets n’ont pas été élaborées dans de bonnes conditions. Souvent confuses, parfois contradictoires ou irréalistes, basées [ Lire la suite ]

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ?

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ? La mission CGEDD et du CGE, dont on attend le rapport, devrait proposer un taux moyen d’incorporation de recyclé, probablement de 20 %, variable selon les [ Lire la suite ]

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés Dans certaines configurations, le coût du tri à la source des biodéchets dans les grandes villes peut être très élevé. La surtransposition française de la [ Lire la suite ]

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé Les recommandations des différentes autorités concernant les moyens de prévention contre le Covid-19 continuent d’évoluer sans être toujours très cohérentes. Tour d'horizon des derniers changements [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème