Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Valorisation mixte du biogaz : la méthanisation industrielle et territoriale oubliée

Les exploitants de méthaniseurs qui souhaitent pratiquer aussi l’injection se voient appliquer un coefficient de vétusté qui les pénalise.

L’injection dans le réseau du biométhane issu de méthaniseurs reste économiquement pénalisée si l’installation pratique aussi la valorisation électrique et thermique.

La double valorisation du biogaz d’ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) n’est plus pénalisée depuis quelques jours (voir Déchets Infos n° 114) : les exploitants d’ISDND qui valorisent leur biogaz par cogénération (production d’électricité et de chaleur) peuvent aussi le valoriser par injection dans le réseau de GrDF, sans que le tarif d’achat du biométhane subisse une décote. Mais la double valorisation du biogaz issu de méthaniseurs traitant de la FFOM (fraction fermentescible des ordures ménagères), des biodéchets ou des déchets des industriels agro-alimentaires reste pénalisée par un coefficient d’obsolescence baptisé « coefficient S ». En pratique, un exploitant de méthaniseur qui bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité et qui souhaite aussi se lancer dans la valorisation du biogaz par injection de biométhane se voit appliquer une décote sur son prix d’achat, qui s’ajoute à une baisse du prix auquel il vend son électricité. « Dès la 8e année, le biométhane est ainsi acheté moins cher que le gaz naturel », explique Serge Verdier, directeur du pôle Energie de Saria France. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 115.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Trésorerie d’Eco-Emballages : revers judiciaire pour les administrateurs

Trésorerie d’Eco-Emballages : revers judiciaire pour les administrateurs La cour d’appel de Versailles a relaxé l’ex-DG Bernard Hérodin de tout délit, y compris l’abus de biens sociaux. La cour souligne que le conseil [ Lire la suite ]

Garantie de reprise à prix positifs ou nuls : à qui de payer ?

Garantie de reprise à prix positifs ou nuls : à qui de payer ? Les opérateurs proposent un système d’assurance qui serait financé par les collectivités. Amorce et le CNR demandent que les éco-organismes compensent quand les cours sont [ Lire la suite ]

Reprise des matériaux : grandes manœuvres pour grands enjeux

Reprise des matériaux : grandes manœuvres pour grands enjeux Collectivités, opérateurs et éco-organismes de la filière emballages ménagers discutent des conditions de reprise des matériaux pour 2022 et au-delà. Les enjeux sont importants pour [ Lire la suite ]

Sur-tri des plastiques : que faire, à quels prix et avec quels soutiens

Sur-tri des plastiques : que faire, à quels prix et avec quels soutiens Les collectivités qui ne sont pas encore passées à l’extension des consignes de tri vont devoir, temporairement, faire un tri simplifié des plastiques. Citeo voudrait [ Lire la suite ]

Suivi des REP: recours contre le calcul de la redevance des éco-organismes

Suivi des REP: recours contre le calcul de la redevance des éco-organismes Une grosse majorité des éco-organisme conteste, dans un recours gracieux, le mode de calcul de la redevance qu’ils doivent payer à l’Ademe pour sa direction [ Lire la suite ]

Salade niçoise sur le marché de l’incinérateur de Nice

Salade niçoise sur le marché de l’incinérateur de Nice Les exploitations de l’incinérateur et du réseau de chaleur de Nice ont été attribuées à Veolia et à Dalkia. Une enquête pour « favoritisme » est ouverte, [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème