Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Les opérateurs textile en mauvaise passe demandent plus de soutien

Les opérateurs qui font à la fois la collecte et le tri s’en sortent mieux (ou moins mal…) car ils peuvent adapter leur tri aux évolutions du marché. (Photo : RAPHAEL@DEBENGY.com/EcoTLC, avec la participation du Relais)

Les coûts de collecte, de tri et d’écoulement des TLC sont supérieurs aux recettes, malgré les soutiens. Les opérateurs, soutenus par les associations de collectivités, demandent une augmentation des soutiens pour faire face à la crise. La décision des pouvoirs publics est attendue.

Nous l’avions évoqué il y a un an et demi et cela n’a fait que se confirmer depuis : la filière textiles connaît actuellement une de ces crises périodiques qui l’affectent à intervalle régulier (voir Déchets Infos n° 80). Les prix sont bas, certaines matières se vendent difficilement et les entreprises du secteur voient leurs recettes baisser et dépasser leur coûts. Les soutiens ne sont plus suffisants pour couvrir l’écart.

Selon le « comité observatoire économique » de la filière chargé, sous l’égide des pouvoirs publics, d’analyser les conditions économiques de la filière, le coût net moyen de tri (dépenses moins recettes) serait actuellement d’environ 100 €/tonne alors que le soutien moyen est de 73 €/tonne (65 € pour le soutien dit « pérennité », et 18 € pour le soutien au développement).

[…]

Sur le terrain, cette crise a déjà eu quelques conséquences visibles […].

L’article complet dans Déchets Infos n° 117.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Nouvelles filières de REP : retards et complications à venir

Nouvelles filières de REP : retards et complications à venir Toutes les filières prévues pour le 1er janvier 2022 devraient finalement démarrer avec un retard d’au moins un trimestre. La filière PMCB devrait, elle, démarrer avec [ Lire la suite ]

Amiante et produits interdits : les déchets hors service public exclus de la filière PMCB

Amiante et produits interdits : les déchets hors service public exclus de la filière PMCB La nouvelle version du projet de décret PMCB limite la prise en charge gratuite des déchets de produits interdits (amiante et autres) à ceux collectés dans [ Lire la suite ]

Filière PMCB : un démarrage prévu progressivement à partir de 2023

Filière PMCB : un démarrage prévu progressivement à partir de 2023 Les contributions et les soutiens ne devraient pas être perçus et versés avant 2023. La mise en place des points de collecte devrait être progressive. [ Lire la suite ]

Filière PMCB et progressivité : le casse-tête de la reprise gratuite

Filière PMCB et progressivité : le casse-tête de la reprise gratuite Pendant la montée en charge, les points de reprise devraient accepter gratuitement les déchets, en n’étant défrayés que partiellement, via des soutiens réduits. Les collectivités locales [ Lire la suite ]

Report de la mise en oeuvre de la filière PMCB : une contrainte pratique

Report de la mise en oeuvre de la filière PMCB : une contrainte pratique Le démarrage de la filière suppose que les éco-organismes soient agréés, que les barèmes aval et amont soient fixés et que les points de reprise [ Lire la suite ]

Déchets POP de PMCB : une mise en règle avec 20 ans de retard

Déchets POP de PMCB : une mise en règle avec 20 ans de retard Les éco-organismes devraient avoir plus de deux ans pour proposer le tri et le traitement corrects des déchets contenant des polluants organiques persistants (POP), en [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème