Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Les opérateurs textile en mauvaise passe demandent plus de soutien

Les opérateurs qui font à la fois la collecte et le tri s’en sortent mieux (ou moins mal…) car ils peuvent adapter leur tri aux évolutions du marché. (Photo : RAPHAEL@DEBENGY.com/EcoTLC, avec la participation du Relais)

Les coûts de collecte, de tri et d’écoulement des TLC sont supérieurs aux recettes, malgré les soutiens. Les opérateurs, soutenus par les associations de collectivités, demandent une augmentation des soutiens pour faire face à la crise. La décision des pouvoirs publics est attendue.

Nous l’avions évoqué il y a un an et demi et cela n’a fait que se confirmer depuis : la filière textiles connaît actuellement une de ces crises périodiques qui l’affectent à intervalle régulier (voir Déchets Infos n° 80). Les prix sont bas, certaines matières se vendent difficilement et les entreprises du secteur voient leurs recettes baisser et dépasser leur coûts. Les soutiens ne sont plus suffisants pour couvrir l’écart.

Selon le « comité observatoire économique » de la filière chargé, sous l’égide des pouvoirs publics, d’analyser les conditions économiques de la filière, le coût net moyen de tri (dépenses moins recettes) serait actuellement d’environ 100 €/tonne alors que le soutien moyen est de 73 €/tonne (65 € pour le soutien dit « pérennité », et 18 € pour le soutien au développement).

[…]

Sur le terrain, cette crise a déjà eu quelques conséquences visibles […].

L’article complet dans Déchets Infos n° 117.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Hausses de TGAP : les discussions ont commencé

Hausses de TGAP : les discussions ont commencé Le gouvernement vise 65 €/tonne pour le stockage et 25 €/tonne pour l’incinération en 2025. Toutes les réfactions seraient supprimées sauf une. Le calendrier précis n’est peut-être [ Lire la suite ]

Plastiques dans les composts : des connaissances insuffisantes

Plastiques dans les composts : des connaissances insuffisantes Une étude allemande montre que les composts de biodéchets contiennent des petits fragments de plastiques qui ensuite contaminent les sols. Mais le niveau d’exposition des [ Lire la suite ]

Smictom Centre Ouest 35 : le TMB définitivement autorisé

Smictom Centre Ouest 35 : le TMB définitivement autorisé Le rapporteur public s’est prononcé contre l’annulation de l’arrêté préfectoral du Smictom. L’ayant appris, les opposants se sont désistés trois jours avant l’audience. L’arrêté est [ Lire la suite ]

Papiers graphiques : une erreur d’estimation pourrait coûter cher à Citeo

Papiers graphiques : une erreur d’estimation pourrait coûter cher à Citeo L’éco-organisme a mal évalué le « taux d’acquittement » des contributions. Il pourrait donc devoir verser aux collectivités plusieurs millions d’euros de plus que ce qu’il avait [ Lire la suite ]

Mobilier : l’Etat reste ferme sur le respect du cahier des charges

Mobilier : l’Etat reste ferme sur le respect du cahier des charges Le barème de soutiens devrait s’appliquer sans modification, et notamment sans critère sur le taux de remplissage des bennes. Eco-mobilier pourrait demander une révision du [ Lire la suite ]

Compostage de proximité : un arrêté à risques

Compostage de proximité : un arrêté à risques Un arrêté sur le compostage de proximité autorise à traiter jusqu’à 52 tonnes/an de biodéchets contenant des sous-produits animaux, hors ICPE et sans agrément sanitaire. Les [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.