Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Loi de transition énergétique : Fonds chaleur doublé et « territoires zéro déchet », deux mesures inattendues

Le Fonds chaleur renouvelable de l’Ademe devrait presque doubler d’ici 2017. Et un appel à projets pour des villes ou des territoires « zéro déchet » va être lancé.

Lu réseau de chaleur "Vésuve", relié à l'incinérateur de Grand-Quevilly, près de Rouen, a été réalisé avec l'aide du Fonds chaleur de l'Ademe.

Le réseau de chaleur « Vésuve », relié à l’incinérateur de Grand-Quevilly, près de Rouen, a été réalisé avec l’aide du Fonds chaleur de l’Ademe.

Ce furent les deux surprises de la conférence de presse de Ségolène Royal sur le projet de loi sur la transition énergétique (LTE), ce 18 juin à Paris.

La ministre de l’Ecologie a tout d’abord indiqué que le Fonds chaleur renouvelable de l’Ademe allait « doubler » pour atteindre « 400 M€ en 2017 ». Renseignement pris, le Fonds est doté en 2014 de 220 M€. Ce devrait donc être un peu moins qu’un doublement. Mais c’est quand même une excellente nouvelle pour les porteurs de projets, à l’heure où la plupart des budgets publics sont au mieux stagnants, au pire en régression.

Pour mémoire, le Fonds chaleur de l’Ademe permet de subventionner les créations ou les extensions de réseaux de chaleur alimentés au moins pour partie par des énergies renouvelables. Or l’énergie tirée de la combustion des déchets ménagers résiduels est officiellement considérée comme renouvelable à 50 % (dans la réalité, c’est un peu plus de la moitié, mais les acteurs s’entendent au moins sur le chiffre de 50 %).

Ces dernières années, le Fonds chaleur a subventionné plusieurs réseaux reliés à des incinérateurs et plusieurs installations de récupération de la chaleur des incinérateurs (dans l’agglomération de Rouen, à Dijon, à Evreux…).

L’autre surprise a été l’annonce du lancement d’un « appel à projets » pour « dix villes ou territoires zéro déchet ». Interrogée sur ce qu’elle entendait par « zéro déchet » — zéro déchet en décharge, ou zéro déchet en décharge ET en incinération —, Ségolène Royal a répondu « On verra ! », ajoutant qu’elle faisait « confiance à l’intelligence des territoires ». Attendons de voir, donc…

Sur le même sujet, voir aussi Déchets Infos n° 48.

 

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Paprec rachète Dalkia Wastenergy

Paprec rachète Dalkia Wastenergy Le groupe fondé et dirigé par Jean-Luc Petithuguenin devient le « troisième grand » du déchet en France, derrière Suez et Veolia, et se renforce dans le [ Lire la suite ]

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert »

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert » Le malus sur le « point vert » apposé sur les emballages, instauré par la loi AGEC, est suspendu en référé par le Conseil d’Etat, en attendant [ Lire la suite ]

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat Le Conseil d’Etat a retoqué un projet de décret légalisant la valorisation des métaux extraits des cendres. Il considère que les métaux font partie du [ Lire la suite ]

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable Les pratiques de la plupart des opérateurs funéraires et des récupérateurs des métaux extraits des cendres sont contestables, aussi bien en matière de transparence que [ Lire la suite ]

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques Une start-up met en relation des « producteurs » de déchets et des « collecteurs », souvent non professionnels, dont l’identité n’est pas vérifiée, avec de gros risques de dépôts [ Lire la suite ]

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes L’Ademe a fait réaliser un gros rapport sur les scénarios possibles de mise en œuvre de la consigne sur les bouteilles pour boissons en plastique [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème