Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Loi de transition énergétique : Fonds chaleur doublé et « territoires zéro déchet », deux mesures inattendues

Le Fonds chaleur renouvelable de l’Ademe devrait presque doubler d’ici 2017. Et un appel à projets pour des villes ou des territoires « zéro déchet » va être lancé.

Lu réseau de chaleur "Vésuve", relié à l'incinérateur de Grand-Quevilly, près de Rouen, a été réalisé avec l'aide du Fonds chaleur de l'Ademe.

Le réseau de chaleur « Vésuve », relié à l’incinérateur de Grand-Quevilly, près de Rouen, a été réalisé avec l’aide du Fonds chaleur de l’Ademe.

Ce furent les deux surprises de la conférence de presse de Ségolène Royal sur le projet de loi sur la transition énergétique (LTE), ce 18 juin à Paris.

La ministre de l’Ecologie a tout d’abord indiqué que le Fonds chaleur renouvelable de l’Ademe allait « doubler » pour atteindre « 400 M€ en 2017 ». Renseignement pris, le Fonds est doté en 2014 de 220 M€. Ce devrait donc être un peu moins qu’un doublement. Mais c’est quand même une excellente nouvelle pour les porteurs de projets, à l’heure où la plupart des budgets publics sont au mieux stagnants, au pire en régression.

Pour mémoire, le Fonds chaleur de l’Ademe permet de subventionner les créations ou les extensions de réseaux de chaleur alimentés au moins pour partie par des énergies renouvelables. Or l’énergie tirée de la combustion des déchets ménagers résiduels est officiellement considérée comme renouvelable à 50 % (dans la réalité, c’est un peu plus de la moitié, mais les acteurs s’entendent au moins sur le chiffre de 50 %).

Ces dernières années, le Fonds chaleur a subventionné plusieurs réseaux reliés à des incinérateurs et plusieurs installations de récupération de la chaleur des incinérateurs (dans l’agglomération de Rouen, à Dijon, à Evreux…).

L’autre surprise a été l’annonce du lancement d’un « appel à projets » pour « dix villes ou territoires zéro déchet ». Interrogée sur ce qu’elle entendait par « zéro déchet » — zéro déchet en décharge, ou zéro déchet en décharge ET en incinération —, Ségolène Royal a répondu « On verra ! », ajoutant qu’elle faisait « confiance à l’intelligence des territoires ». Attendons de voir, donc…

Sur le même sujet, voir aussi Déchets Infos n° 48.

 

Pour recevoir gratuitement un exemplaire, cliquez ici

Pour recevoir gratuitement, tous les 15 jours, le sommaire détaillé, cliquez ici

Pour télécharger le bulletin d’abonnement, cliquez ici

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Brune Poirson, la consigne à tout prix

Brune Poirson, la consigne à tout prix La secrétaire d’Etat maintient coûte que coûte son projet de consigne pour recyclage, reprochant aux opposant d’être « de mauvaise foi », d’avoir des arguments « abracadabrantesques » et [ Lire la suite ]

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique La société ES-R issue en 2018 de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum est devenue une « entreprise à mission » et pourrait étendre son activité, notamment [ Lire la suite ]

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue Alors qu’on ne vend pratiquement plus d’écrans à tubes cathodiques (les écrans « non plats »), la gestion du verre de ces tubes en fin de vie [ Lire la suite ]

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés Une enquête judiciaire a été ouverte. Un arrêté de consignation a été signé pour plus de 5 M€, afin de couvrir les frais de transport et [ Lire la suite ]

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Brune Poirson est intervenue pendant 30 minutes aux Assises nationales des déchets de Nantes ce 3 octobre pour défendre le [ Lire la suite ]

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés La consigne ferait augmenter de 55 % le coût global de gestion des déchets d’emballages par rapport au coût actuel. La tonne marginale (collectée en plus [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu