Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Pyrogazéification : un procédé ancien
qui trouve une seconde jeunesse

La pyrogazéification permet de traiter des déchets d'activités économiques, des encombrants ou des déchets plus homogènes.

La pyrogazéification permet de traiter des déchets d’activités économiques, des encombrants ou des déchets plus homogènes (bois B, déchets de caoutchouc…).

Utilisée depuis des siècles, la pyrogazéification permet une valorisation énergétique sans combustion directe, et donc plus « propre ». Plusieurs projets plus ou moins avancés existent en France. 

La pyrogazéification consiste à chauffer un combustible dans une atmosphère pauvre en oxygène (voire en absence d’oxygène) de telle sorte que le produit est « carbonisé » sans avoir brûlé à strictement parler. Cette opération doit être amorcée avec de la chaleur (par exemple un brûleur au gaz naturel), mais elle est ensuite exothermique et s’auto-entretient. Elle produit le dégagement d’un gaz qu’on appelle gaz de synthèse ou « syngas », composé majoritairement de monoxyde de carbone (CO) et d’hydrogène (H2), et dans une moindre mesure de méthane (CH4), dioxyde de carbone (CO2) et azote (N2), ainsi que de goudrons.

Le procédé est ancien. On l’utilise en particulier depuis des siècles pour faire du charbon de bois. Dans les grandes villes, au 19e siècle, il servait à faire du « gaz de ville », produit à partir de houille, généralement en banlieue, et distribué par un réseau de tuyaux enterrés jusque dans les immeubles.  […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 99.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Brune Poirson, la consigne à tout prix

Brune Poirson, la consigne à tout prix La secrétaire d’Etat maintient coûte que coûte son projet de consigne pour recyclage, reprochant aux opposant d’être « de mauvaise foi », d’avoir des arguments « abracadabrantesques » et [ Lire la suite ]

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique La société ES-R issue en 2018 de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum est devenue une « entreprise à mission » et pourrait étendre son activité, notamment [ Lire la suite ]

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue Alors qu’on ne vend pratiquement plus d’écrans à tubes cathodiques (les écrans « non plats »), la gestion du verre de ces tubes en fin de vie [ Lire la suite ]

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés Une enquête judiciaire a été ouverte. Un arrêté de consignation a été signé pour plus de 5 M€, afin de couvrir les frais de transport et [ Lire la suite ]

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Brune Poirson est intervenue pendant 30 minutes aux Assises nationales des déchets de Nantes ce 3 octobre pour défendre le [ Lire la suite ]

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés La consigne ferait augmenter de 55 % le coût global de gestion des déchets d’emballages par rapport au coût actuel. La tonne marginale (collectée en plus [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu