Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Agrément emballages :
les pouvoirs publics au pied du mur

Gérard Miquel, qui a été un des principaux artisans du protocole AMF-metteurs en marché, n'était pas présent au moment du vote.

Gérard Miquel, qui a été un des principaux artisans du protocole AMF-metteurs en marché, n’était pas présent au moment du vote.

La commission « emballages » et le CNEN ont voté contre le projet de cahier des charges de la filière emballages. Les pouvoirs publics vont devoir arbitrer. Le cahier des charges définitif ne pourra être adopté avant début octobre, voire novembre. Certains évoquent déjà la possibilité de recours en justice.

Que faire ? Selon plusieurs observateurs, c’est la question que se posent en ce moment les pouvoirs publics après le vote négatif de la commission « emballages » sur la version 3 du projet de cahier des charges de la filière (encore appelée « V3 »).

Comme nous l’avons rapporté dès le 10 septembre (voir notre article), la commission réunie le 9 septembre a massivement voté contre le projet présenté par les pouvoirs publics : 3 voix « pour », 7 abstentions et 19 voix « contre ». Pour le ministère de l’Environnement qui a élaboré ce projet, c’est un cinglant désaveu. Mais ça l’est aussi pour l’Association des maires de France (AMF) et pour les organisations de metteurs en marché, qui ont élaboré ensemble la proposition de barème de soutiens que les pouvoirs publics ont reprise à leur compte et intégrée dans la V3. Indirectement, le désaveu est aussi cinglant pour Eco-Emballages, puisque l’éco-organisme a, directement et indirectement, participé aux discussions aboutissant à cette proposition de barème, notamment via quatre organisations de metteurs en marché, dont certaines sont actionnaires et même administrateurs d’Eco-Emballages (l’ANIA, Association nationale des industries agro-alimentaires, et la FCD, Fédération du commerce et de la distribution), tout cela dans le cadre du protocole AMF/metteurs en marché conclu début juillet dernier (voir Déchets Infos n° 96). […]

 Un problème persistant de calendrier
 Un vote à décoder
 Le « barème AMF » au cœur des débats
 Arbitrages à venir, recours en vue ?
 La REP malmenée

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 99.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008 Déchets Infos publie pour la première fois les chiffres de la TGAP sur la décennie 2008-2018 tels qu’ils ressortent des dernières données des Douanes (tonnages [ Lire la suite ]

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne Le cabinet de Brune Poirson propose diverses versions alternatives visant à sauver le projet de consigne, sans parvenir à convaincre les opposants. Est-ce le signe que [ Lire la suite ]

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace Le projet de loi sur l’économie circulaire interdit l’élimination des invendus mais pas leur destruction, et ne définit pas ce qu’est un invendu. Il pourrait [ Lire la suite ]

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés La nouvelle stratégie sur les perturbateurs endocriniens ne parle pas du tout des plastiques bromés présents dans de nombreux déchets. Actuellement, toujours aucun tri des [ Lire la suite ]

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible La poursuite de l’extension des consignes de tri des plastiques permettrait d’atteindre 90 % de collecte dès 2022 sur le périmètre du service public (hors consommation [ Lire la suite ]

Le projet de consigne en mauvaise posture

Le projet de consigne en mauvaise posture Le cabinet de Brune Poirson craint un rejet du projet par le Sénat puis par l’Assemblée nationale. Il a demandé aux metteurs en marché « des [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu