Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Eco-Emballages / Ecofolio :
un rapprochement pour quoi faire ?

Les papiers-cartons collectés à part et en apport volontaire pourraient aller directement chez des papetiers, sans passer par des centres de tri « tiers ».

Les papiers-cartons collectés à part et en apport volontaire pourraient aller directement chez des papetiers, sans passer par des centres de tri « tiers ».

Officiellement, le rapprochement entre Eco-Emballages et Ecofolio devrait profiter à tout le monde : collectivités, opérateurs, citoyens, producteurs… Une analyse de ses conséquences amène à en douter, au moins pour les opérateurs et les collectivités locales.

La nouvelle est tombée le 20 avril au matin sous forme d’un communiqué de presse commun : « Les conseils d’administration d’Eco-Emballages [chargé des emballages ménagers, ndlr] et d’Ecofolio [chargé des papiers graphiques : journaux, papiers d’écriture…] ont donné leur accord à l’ouverture de discussions en vue d’un rapprochement des deux sociétés ». Selon la version officielle, un tel rapprochement aurait « des effets positifs pour l’ensemble des acteurs de la filière : citoyens, territoires, collectivités locales, entreprises, opérateurs, industriels du recyclage…) » en permettant une « meilleure intégration de la chaîne industrielle », une « modernisation et [une] spécialisation des centres de tri », une « maîtrise des coûts », une « simplification des démarches des collectivités locales », ainsi qu’une « harmonisation et [une] facilitation du geste de tri des habitants ». A se demander pourquoi personne — et en particulier les deux sociétés et les pouvoirs publics — n’y avait pas pensé plus tôt…

Toujours selon le communiqué, « un comité de pilotage [a été] mis en place pour formaliser d’ici l’année prochaine un projet opérationnel ». En clair, il n’est pas certain que le rapprochement aboutira à une fusion proprement dite. Sa forme exacte sera déterminée dans les prochains mois. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 91.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets Cartouches de gaz, aérosols, teintures, encres et produits à base d’hydrocarbures font désormais partie du périmètre. La filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) applicable aux [ Lire la suite ]

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE L’achat, s’il se fait, devrait aboutir d’ici au moins « 6 à 9 mois ». Le nouvel ensemble pourrait représenter, à terme, près de 50 % du marché du [ Lire la suite ]

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions Un rapport publié par le ministère de l’Ecologie souligne le manque de données sur les impacts environnementaux des emballages en plastique à usage unique, de [ Lire la suite ]

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de « permettre 100 % de plastique recyclé d’ici 2025 » est transcrite dans les textes de manière non contraignante. On se souvient [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème