Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Léko, ou les difficultés de la concurrence dans les REP

Le président de Léko, Steve Lawson, espère que l’éco-organisme pourra démarrer le 1er janvier 2018, ou au pire le 1er janvier 2019.

Le nouveau petit concurrent d’Eco-Emballages, Léko, cherche des fonds pour pouvoir démarrer effectivement au 1er janvier 2018. A défaut, il pourrait soit différer son démarrage au 1er janvier 2019, soit carrément mettre la clé sous la porte. Explications.

Y aura-t-il un deuxième éco-organisme dans la filière des emballages ménagers en janvier prochain, en concurrence avec Eco-Emballages, l’acteur historique ? En l’état actuel des choses, c’est très loin d’être assuré. Mais tout n’est pas forcément perdu.

Léko, le petit nouveau, issu de la mission NEO 2017 portée par la société allemande Reclay via sa filiale française Valorie, a bien été agréé au printemps dernier pour la période 2018-2022. Mais le 3 août dernier, en pleine torpeur estivale, il a diffusé un communiqué indiquant que son conseil d’administration avait décidé de « suspendre provisoirement les activités [de l’entreprise] pour lui permettre de réunir de toute urgence les fonds nécessaires à son développement ». Message paradoxal, car on voit mal comment une entreprise peut réunir des fonds si elle suspend son activité, la recherche des fonds étant un des volets de l’activité…

Toujours est-il que la réalité est bien là : Léko a besoin d’argent pour se lancer […].

L’article complet dans Déchets Infos n° 120.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos