Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Plastiques bromés : le cabinet Hulot sort le parapluie

Plusieurs retardateurs de flamme bromés, utilisés notamment dans des produits électriques et électroniques, sont nocifs pour la santé et l’environnement.

Un courrier du cabinet du ministre de l’Ecologie demande aux gestionnaires de plastiques bromés des informations que le ministère détient déjà. Objectif probable de l’opération : se couvrir en cas de scandale, avant la diffusion à la télévision d’une enquête sur le sujet. Mais les faits sont têtus : le ministère a un peu trop négligé ce dossier, pendant des années.

Ce sont de curieux courriers que le ministère de l’Ecologie a envoyé en mai dernier aux acteurs de la gestion des déchets susceptibles de contenir des retardateurs de flamme bromés (RFB) : éco-organismes des DEEE et des DEA (Eco-systèmes, Ecologic, PV Cycle et Eco-mobilier), organisations professionnelles d’opérateurs de traitement (Federec), ainsi que les organisations professionnelles de constructeurs et d’équipementiers automobiles, puisque le secteur des VHU est pour l’instant dépourvu d’éco-organisme.

Signés de la directrice de cabinet de Nicolas Hulot, Michèle Pappalardo (ex-présidente de l’Ademe de 2003 à 2008), ces courriers rappellent les enjeux d’une bonne gestion des plastiques contenant des RFB ainsi que les textes applicables, et demandent aux acteurs des précisions sur la façon donc cette gestion est effectuée, son efficacité, ce qui pourrait être fait pour améliorer les choses, etc.

A première vue, pour qui ne connaît pas le dossier, ces courriers sont une bonne chose. Les pouvoirs publics s’intéressent à la gestion de ces déchets préoccupants pour la santé et l’environnement, ils demandent si des améliorations seraient possibles…

Mais pour qui connaît le dossier, c’est au mieux une opération totalement hypocrite, au pire une grossière tentative de manipulation. Explications. […]

Dans la même enquête :
RFB POP : des substances nocives, persistantes et coûteuses à éliminer
Mobilier : les RFB POP arrêtés aux frontières ?
Véhicules hors d’usage : un tri des RFB, où ça ?
DEEE : trop de POP dans le « non bromé »
Des POP en décharge malgré le règlement
Pays-Bas : 22 % des substances POP sont recyclées
Rapports introuvables

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 142.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Le discours de Brune Poirson en clôture du congrès 2018 d'Amorce

Le discours de Brune Poirson en clôture du congrès 2018 d'AmorceVoici l'intégralité du discours prononcé par Brune Poirson le 19 octobre 2018 au Havre. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et [ Lire la suite ]

Collecte « robotisée » : comment, jusqu’où, quand ?

Collecte « robotisée » : comment, jusqu’où, quand ? La collecte des déchets est de plus en plus automatisée et robotisée, ce qui pourrait changer radicalement le métier dans les années à venir. Intérêt : [ Lire la suite ]

Isséane, un soupçon de corruption invérifiable ?

Isséane, un soupçon de corruption invérifiable ? L’ancien directeur d’Inova France aurait avoir versé de l’argent à un « lobbyiste » dans le cadre de la construction de l’incinérateur Isséane d’Issy-les-Moulineaux. Mais les nouvelles [ Lire la suite ]

Hausse de la TGAP : la grogne monte

Hausse de la TGAP : la grogne monte Le Syctom, plus gros syndicat de France, estime être injustement pénalisé par la hausse prévue de la TGAP. Dans un vœu de son bureau, il [ Lire la suite ]

TGAP : des simulations pessimistes, localement et globalement

TGAP : des simulations pessimistes, localement et globalement Selon des simulations réalisées par Amorce, la hausse de la TGAP pourrait coûter entre 200 et 450 M€ par an aux collectivités à partir de 2025, soit [ Lire la suite ]

Ihol en passe d’être vendu à Veolia

Ihol en passe d’être vendu à Veolia Le groupe indépendant basé à Nice conçoit, construit et exploite des installations de traitement. La société Ihol, basée à Nice, concepteur, constructeur et exploitant d’installation de [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.