Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

REFIOM en mines de sel : pourquoi il n’y a pas plus de risque qu’en ISDD

Pulvérisation de sel pour combler les interstices après le placement de big-bags remplis de REFIOM solidifiés. (photo : DR)

Contrairement à ce que soutiennent les partisans du stockage en ISDD, l’utilisation des REFIOM pour combler des mines de sel est au moins aussi sûre, voire plus sûre que le stockage en ISDD, en raison notamment des caractéristiques géologiques des mines.

Est-ce que le comblement de mines de sel avec des REFIOM est risqué pour l’environnement et pour la santé ? Les REFIOM étant des déchets dangereux, qui concentrent des métaux lourds, des dioxines et d’autres polluants, c’est une question en quelque sorte « naturelle ».

Les exploitants français d’installations de stockage de déchets dangereux (ISSD, alias « classe 1 » ou « K1 ») reviennent régulièrement sur le sujet, pour des raisons qui ne sont probablement pas seulement altruistes et environnementales. En effet, si le comblement des mines de sel avec les REFIOM est considéré comme dangereux et donc interdit, les REFIOM français resteront en France et le marché de leur élimination sera en quelque sorte captif, avec les conséquences que cela peut avoir sur les prix pratiqués.

Nous présentons ici les explications que nous avait fournies en 2008 Bernard Feuga, spécialiste reconnu de « l’après-mine », qui travaillait à l’époque à Géoderis, une structure spécialisée commune au BRGM et à l’Ineris (il est aujourd’hui en retraite). Ces explications vont globalement dans le même sens que les travaux d’autres spécialistes, par exemple Emmanuel Ledoux, Pierre Combes et Patrick Goblet, trois enseignants-chercheurs de l’Ecole des mines de Paris, qui ont réalisé un rapport sur une des mines de sel recevant des REFIOM français. […]

Un comblement nécessaire
Une situation géologique favorable
Le comblement réduit les risques d’ennoyage
Un risque de pollution des eaux très réduit
Une remontée des eaux polluées très hypothétique
Une sécurité au moins équivalente à celle des ISDD
La mine d’Asse, un contre-exemple
Les stériles de mines, moins efficaces pour le comblement

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 136.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

EcoDDS est sans agrément, les collectivités et opérateurs en suspens

EcoDDS est sans agrément, les collectivités et opérateurs en suspens Invoquant une erreur dans son cahier des charges, EcoDDS a refusé de déposer une demande d’agrément pour 2019-2023. Il menace d’arrêter les collectes. Les metteurs [ Lire la suite ]

Broyeurs d’évier pour biodéchets :
l’Ademe écorne la loi « Royal »

Broyeurs d’évier pour biodéchets : </br>l’Ademe écorne la loi « Royal » La LTECV préconisait une « expérimentation » en vue du développement de l’usage des broyeurs d’évier. L’Ademe estime que ces appareils sont inadaptés au contexte français, pour [ Lire la suite ]

Broyeurs d'évier pour biodéchets : un marché en croissance, des clients peu informés

Broyeurs d'évier pour biodéchets : un marché en croissance, des clients peu informés Les ventes de broyeurs d’évier sont en hausse de « 24 à 41 % par an », selon un des principaux distributeurs. Mais les vendeurs informent assez peu les [ Lire la suite ]

Le Conseil d’Etat valide l’interdiction de la vaisselle jetable en plastique

Le Conseil d’Etat valide l’interdiction de la vaisselle jetable en plastique L’interdiction de la vaisselle jetable en plastiques entrera en vigueur le 1er janvier 2020, sauf pour les plastiques compostables en compostage domestique. Le Conseil d’Etat a débouté, [ Lire la suite ]

Les taux de TGAP "déchets" applicables en 2019 et au-delà publiés au JO

Les taux de TGAP La loi de finances prévoit l'exonération de TGAP pour la valorisation énergétique des refus d'« opérations de tri performantes » en 2019 et 2020, puis [ Lire la suite ]

Le Bon Coin et les déchets (suite)
Un supposé hébergeur peu réactif aux signalements

Le Bon Coin et les déchets (suite) </br>Un supposé hébergeur peu réactif aux signalements Nous avons signalé au Bon Coin plusieurs annonces et comptes professionnels manifestement illégaux. Certaines annonces ont été supprimées mais pas toutes. Et aucun des comptes [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.