Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

REFIOM valorisés en mines de sel : ce que dit le droit

Les REFIOM servent à combler les vides qui, sans cela, subirait un écrasement progressif.

Un arrêt de la justice européenne et la révision de la directive cadre déchets pourraient, selon certains acteurs, interdire l’exportation de REFIOM pour le comblement de mines de sel. Toutefois, une analyse des textes ne permet pas de conclure aussi catégoriquement.

Les collectivités qui envoient leurs REFIOM(1) en Allemagne pour qu’ils soient valorisés dans le comblement de mines de sel sont inquiètes. Le Pôle national des transferts transfrontaliers de déchets (PNTTD), qui instruit les dossiers de demande de transferts, limite en effet depuis quelques semaines les autorisations d’exportation vers l’Allemagne au 31 août prochain. Au-delà de cette date, rien n’est pour l’instant autorisé.

La raison de cette limite est un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) intervenu le 28 juillet 2016. Le PNTTD se demande comment il doit l’interpréter. Selon l’arrêt, et plus précisément selon son point 47, « des déchets non inertes ainsi que des déchets dangereux ne sont pas appropriés pour des travaux d’aménagement ou de réhabilitation et de remblai » de carrières ou de mines. Par conséquent, l’utilisation de ce type de déchets « ne saurait être considérée comme une valorisation ».

Or on sait que l’exportation de déchets dangereux ne peut être autorisée que pour qu’ils soient valorisés. Si c’est pour de l’élimination, le transfert est généralement interdit. Il ne peut être autorisé que si le pays exportateur ne dispose pas, sur son territoire, des moyens de les éliminer. Ce qui n’est pas le cas de la France, qui dispose de nombreuses installations de stockage de déchets dangereux (ISDD) aptes à recevoir des REFIOM. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 135.

Dans le même dossier :
Des cendres « volantes » toxiques
Les mines de sel, plus sûres que les ISDD sur le long terme ?


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Incendies et plates-formes de compostage : causes, conséquences, prévention

Incendies et plates-formes de compostage : causes, conséquences, prévention Le nombre d’incendies est en hausse, souvent en raison de la saturation des plates-formes. Le coût des sinistres peut être élevé. La prévention passe en [ Lire la suite ]

REFIOM : la valorisation en mines de sel autorisée plus longtemps

REFIOM : la valorisation en mines de sel autorisée plus longtemps Les exportations de REFIOM en Allemagne devraient pouvoir se poursuivre au-delà du 31 août prochain, dès lors que les critères de valorisation habituels de la jurisprudence [ Lire la suite ]

Compostage : des drones pour limiter les risques d’incendie

Compostage : des drones pour limiter les risques d’incendie Les caméras thermiques embarquées sur des drones permettent de détecter les « zones chaudes » dans les tas de compost et ainsi de prévenir les départs de [ Lire la suite ]

L’élu Franck Tisserand recruté par Citeo

L’élu Franck Tisserand recruté par Citeo Franck Tisserand, président du Sytevom de Haute-Saône, membre de la Commission des filières de REP, instituteur de formation, assumera les fonctions de directeur des opérations [ Lire la suite ]

REFIOM en mines de sel : pourquoi il n’y a pas plus de risque qu’en ISDD

REFIOM en mines de sel : pourquoi il n’y a pas plus de risque qu’en ISDD Contrairement à ce que soutiennent les partisans du stockage en ISDD, l’utilisation des REFIOM pour combler des mines de sel est au moins aussi sûre, [ Lire la suite ]

Contrat-type mobilier : dernières propositions avant arbitrage

Contrat-type mobilier : dernières propositions avant arbitrage Dans sa dernière proposition de contrat-type, Eco-mobilier propose une nouvelle règle pour faire progresser le taux de remplissage des bennes. Amorce demande plutôt un système [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.