Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Bouteilles plastiques : la communication de Citeo fait grincer

Une partie des 12 marques de boissons en bouteilles plastiques qui bénéficient de la communication de Citeo (extrait d’un visuel de la campagne de Citeo).

12 marques détenues par six gros contributeurs de Citeo bénéficient d’une visibilité importante payée par les 22 300 autres contributeurs de l’éco-organisme. Le ministère de l’Ecologie grince des dents. L’administration de la Concurrence sévira-t-elle ?

La dernière campagne de communication de Citeo (ex-Eco-Emballages) sur le tri des bouteilles plastiques, visible en particulier sur les réseaux sociaux et sur des affiches à Paris et Marseille, et bientôt dans les grandes villes de France, fait grincer des dents. Et pour cause. La campagne s’appuie sur 12 marques de boissons en bouteilles plastiques (dans le désordre : Coca-Cola, Evian, Volvic, Badoit, La Salvetat, Vittel, Oasis, Saint-Yorre, Cristaline, Badoit, 7up, Pepsi, Fanta, Orangina) vendues par six grands groupe de l’agro-alimentaire (Coca-Cola, Danone Eaux France, Nestlé Waters, Orangina Suntory France, PepsiCo France et Roxane). Pourquoi ces marques ? Probablement car ce sont parmi les plus vendues en France, mais aussi parce que les sociétés qui les commercialisent sont toutes actionnaires de Citeo, via sa holding Ecopar (sauf Roxane, qui n’est pas actionnaire mais a un administrateur au CA de l’éco-organisme).

Les marques en question n’ont pas lieu de se plaindre de l’opération. La campagne est entièrement financée par Citeo, c’est-à-dire par les plus de 22 000 metteurs en marché qui payent leurs contributions pour leurs produits emballés. Mais seules 12 marques en profitent, puisqu’elles seules sont mentionnées, et plutôt à leur avantage (elles sont en faveur du tri, ce qui est plutôt porteur par les temps qui courent). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 142.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Financement du service public : le gouvernement veut booster la tarification incitative

Financement du service public : le gouvernement veut booster la tarification incitative Un groupe de travail est censé préparer à bref délai une réforme du financement du service public des déchets. Solution préférée du gouvernement : le développement [ Lire la suite ]

Biodéchets, consigne, plastiques… : les dernières positions du ministère de l’Ecologie

Biodéchets, consigne, plastiques… : les dernières positions du ministère de l’Ecologie Le directeur général de la prévention des risques (DGPR) a profité du 34e congrès d’Amorce pour faire le point sur les dossiers en cours. Tour d’horizon [ Lire la suite ]

ISDND : le ministère modifie son projet sur les critères d’admission

ISDND : le ministère modifie son projet sur les critères d’admission Le nouveau projet de décret mis en consultation ajoute un critère plus sévère sur la teneur en biodéchets. Les critères applicables aux OMR sont étendus [ Lire la suite ]

Plan de relance : 100 M€ en guichet pour les biodéchets

Plan de relance : 100 M€ en guichet pour les biodéchets Les dossiers de demande d’aides seront instruits par l’Ademe au fil de l’eau jusqu’à épuisement de l’enveloppe. L’Ademe a précisé il y a quelques jours les [ Lire la suite ]

REP mégots : Alcome, futur candidat éco-organisme

REP mégots : Alcome, futur candidat éco-organisme La société a été créée le 11 décembre dernier par les grands groupes cigarettiers. Le très probable futur éco-organisme de la « filière mégots » devrait s’appeler Alcome. Les [ Lire la suite ]

Compostage des boues : le gouvernement veut limiter l’usage des déchets verts

Compostage des boues : le gouvernement veut limiter l’usage des déchets verts Un projet de décret ferait baisser progressivement le taux de déchets verts autorisé pour composter les boues et leurs digestats. Objectif : garder le plus possible [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème