Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Consigne : le vrai-faux accord collectivités-gouvernement

Contrairement à ce qu’a prétendu le cabinet de Brune Poirson à plusieurs parlementaires, aucun accord n’est intervenu avec les collectivités sur un amendement « consigne ».

Le cabinet de Brune Poirson a essayé de faire croire à des parlementaires qu’il était parvenu avec les collectivités à un amendement commun sur la consigne, ce qui est faux. Le texte du gouvernement ne fixe aucune contrainte efficace aux éco-organismes pour augmenter la collecte. 

Passera ? Passera pas ? Et si oui, comment ? L’Assemblée nationale doit décider ce mercredi 18 décembre si elle réintroduit la consigne dans le projet de loi sur l’économie circulaire, et si oui, quand, comment et à quelle(s) condition(s). On se souvient que la commission du développement durable de l’Assemblée avait, à la suite d’un concours de circonstance, retiré l’article 8-bis qui instaurait la consigne. Depuis, on se doutait bien que le gouvernement proposerait, en séance publique, un amendement pour la réinscrire dans son texte.

La semaine dernière, des discussions ont eu lieu entre les associations de collectivités d’une part et le cabinet de la secrétaire d’État à l’Écologie Brune Poirson d’autre part, pour essayer de parvenir à un amendement commun qui tienne compte des engagements tenus successivement par le président de la République et le Premier ministre lors du congrès de l’Association des maires de France (AMF), les 19 et 21 novembre, puis par la ministre de la Transition écologique et solidaire (MTES) Elisabeth Borne lors de sa réunion avec les parties prenantes le 25 novembre (voir Déchets Infos n° 173). Selon ces déclarations, la consigne ne devrait être mise en place que s’il y a accord des associations d’élus, une fois l’extension des consignes de tri (ECT) des emballages plastiques arrivée à son terme, et uniquement si la courbe d’évolution de la collecte des bouteilles ne permet pas d’arriver en 2029 à l’objectif de 90 % de collecte fixé par la directive européenne sur les plastiques à usage unique (directive SUP, « single use plastics »). […]

Pas d’objectifs ni de sanctions pour les éco-organismes […]
Echéance 2023 ou 2025 ? […]
« Concertation » plutôt qu’« accord » des collectivités […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 174.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Paprec rachète Dalkia Wastenergy

Paprec rachète Dalkia Wastenergy Le groupe fondé et dirigé par Jean-Luc Petithuguenin devient le « troisième grand » du déchet en France, derrière Suez et Veolia, et se renforce dans le [ Lire la suite ]

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert »

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert » Le malus sur le « point vert » apposé sur les emballages, instauré par la loi AGEC, est suspendu en référé par le Conseil d’Etat, en attendant [ Lire la suite ]

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat Le Conseil d’Etat a retoqué un projet de décret légalisant la valorisation des métaux extraits des cendres. Il considère que les métaux font partie du [ Lire la suite ]

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable Les pratiques de la plupart des opérateurs funéraires et des récupérateurs des métaux extraits des cendres sont contestables, aussi bien en matière de transparence que [ Lire la suite ]

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques Une start-up met en relation des « producteurs » de déchets et des « collecteurs », souvent non professionnels, dont l’identité n’est pas vérifiée, avec de gros risques de dépôts [ Lire la suite ]

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes L’Ademe a fait réaliser un gros rapport sur les scénarios possibles de mise en œuvre de la consigne sur les bouteilles pour boissons en plastique [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème