Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Consigne : le vrai-faux accord collectivités-gouvernement

Contrairement à ce qu’a prétendu le cabinet de Brune Poirson à plusieurs parlementaires, aucun accord n’est intervenu avec les collectivités sur un amendement « consigne ».

Le cabinet de Brune Poirson a essayé de faire croire à des parlementaires qu’il était parvenu avec les collectivités à un amendement commun sur la consigne, ce qui est faux. Le texte du gouvernement ne fixe aucune contrainte efficace aux éco-organismes pour augmenter la collecte. 

Passera ? Passera pas ? Et si oui, comment ? L’Assemblée nationale doit décider ce mercredi 18 décembre si elle réintroduit la consigne dans le projet de loi sur l’économie circulaire, et si oui, quand, comment et à quelle(s) condition(s). On se souvient que la commission du développement durable de l’Assemblée avait, à la suite d’un concours de circonstance, retiré l’article 8-bis qui instaurait la consigne. Depuis, on se doutait bien que le gouvernement proposerait, en séance publique, un amendement pour la réinscrire dans son texte.

La semaine dernière, des discussions ont eu lieu entre les associations de collectivités d’une part et le cabinet de la secrétaire d’État à l’Écologie Brune Poirson d’autre part, pour essayer de parvenir à un amendement commun qui tienne compte des engagements tenus successivement par le président de la République et le Premier ministre lors du congrès de l’Association des maires de France (AMF), les 19 et 21 novembre, puis par la ministre de la Transition écologique et solidaire (MTES) Elisabeth Borne lors de sa réunion avec les parties prenantes le 25 novembre (voir Déchets Infos n° 173). Selon ces déclarations, la consigne ne devrait être mise en place que s’il y a accord des associations d’élus, une fois l’extension des consignes de tri (ECT) des emballages plastiques arrivée à son terme, et uniquement si la courbe d’évolution de la collecte des bouteilles ne permet pas d’arriver en 2029 à l’objectif de 90 % de collecte fixé par la directive européenne sur les plastiques à usage unique (directive SUP, « single use plastics »). […]

Pas d’objectifs ni de sanctions pour les éco-organismes […]
Echéance 2023 ou 2025 ? […]
« Concertation » plutôt qu’« accord » des collectivités […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 174.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Suivi des REP: recours contre le calcul de la redevance des éco-organismes

Suivi des REP: recours contre le calcul de la redevance des éco-organismes Une grosse majorité des éco-organisme conteste, dans un recours gracieux, le mode de calcul de la redevance qu’ils doivent payer à l’Ademe pour sa direction [ Lire la suite ]

Salade niçoise sur le marché de l’incinérateur de Nice

Salade niçoise sur le marché de l’incinérateur de Nice Les exploitations de l’incinérateur et du réseau de chaleur de Nice ont été attribuées à Veolia et à Dalkia. Une enquête pour « favoritisme » est ouverte, [ Lire la suite ]

Les « fonds réparation » réduits de moitié

Les « fonds réparation » réduits de moitié Un projet de décret prévoit de faire passer le plancher de dotation des fonds réparation de 20 % du montant total des réparations concernées à 10 %. [ Lire la suite ]

Biodéchets, bâtiment, mégots… : derniers échos du ministère

Biodéchets, bâtiment, mégots… : derniers échos du ministère Les cigarettiers freinent le démarrage effectif de la filière « mégots ». Le gouvernement souhaite éviter une « concurrence » qui serait faite au tri à la source des biodéchets. Les [ Lire la suite ]

OMR : quel(s) traitement(s) acceptable(s) pour les années à venir ?

OMR : quel(s) traitement(s) acceptable(s) pour les années à venir ? De nombreuses collectivités peinent à trouver des solutions pour le traitement de leurs ordures ménagères résiduelles (OMR). La réglementation et les pouvoirs publics ne les [ Lire la suite ]

Usine TVME du Symevad : un exemple des difficultés de la filière CSR d’OMR en France

Usine TVME du Symevad : un exemple des difficultés de la filière CSR d’OMR en France L’usine pionnière TVME d’Hénin-Beaumont a connu des difficultés de fonctionnement qui alourdissent sa facture. Un nouveau marché d’exploitation est en préparation. Le Symevad espère arriver [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème