Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique

Le nouveau logo d’Ecosystem ne fait plus référence à la prise électrique.

La société ES-R issue en 2018 de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum est devenue une « entreprise à mission » et pourrait étendre son activité, notamment aux jouets et articles de bricolage non électriques.

La société ES-R, issue de la fusion, début 2018, des éco-organismes Eco-systèmes (DEEE ménagers hors lampes) et Récylum (lampes et DEEE professionnels), a changé de nom depuis le 1er octobre et s’appelle désormais Ecosystem. Le logo de l’entreprise a été également changé. Le nouveau logo ne fait plus aucune référence à une prise électrique, contrairement au logo d’Eco-systèmes.

Christian Brabant, directeur général d’Ecosystem, a par ailleurs annoncé à l’occasion des Assises nationales des déchets qui se sont tenues les 2 et 3 octobre derniers à Nantes que son entreprise avait changé de statut, devenant une « entreprise à mission » dotée d’une « raison d’être ». […]


Trois scandales environnementaux

Eco-systèmes, dont le nom est encore utilisé par ES-R (aujourd’hui Ecosystem), est lié ces dernières années à trois scandales environnementaux :
les plastiques bromés « polluants organiques persistants » (POP), qui ont été recyclés jusqu’en janvier 2017 alors qu’ils n’auraient plus dû l’être depuis au moins 2014 (voir notre enquête dans Déchets Infos n° 144) ;
les mousses isolantes des cumulus (chauffe-eaux électriques à accumulation) qui auraient dû être dépolluées de leurs gaz expanseurs à fort pouvoir d’effet de serre depuis le début de la filière en 2006, mais qui n’ont commencé à l’être que depuis l’été 2019 (voir notre enquête dans Déchets Infos n° 155) ;
le verre au plomb des tubes cathodiques (écrans « non plats » de télévision et d’ordinateurs), qui a été considéré pendant des années comme un déchet non dangereux alors qu’il est classé déchet dangereux depuis janvier 2002 (voir notre enquête de ce jour sur cette page et celle parue il y a deux ans dans Déchets Infos n° 122).
A notre connaissance, ni Eco-systèmes ni son successeur ES-R n’ont jamais reçu la moindre sanction relative, de près ou de loin, à ces dossiers.


L’article complet dans Déchets Infos n° 169.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Brune Poirson, la consigne à tout prix

Brune Poirson, la consigne à tout prix La secrétaire d’Etat maintient coûte que coûte son projet de consigne pour recyclage, reprochant aux opposant d’être « de mauvaise foi », d’avoir des arguments « abracadabrantesques » et [ Lire la suite ]

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique La société ES-R issue en 2018 de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum est devenue une « entreprise à mission » et pourrait étendre son activité, notamment [ Lire la suite ]

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue Alors qu’on ne vend pratiquement plus d’écrans à tubes cathodiques (les écrans « non plats »), la gestion du verre de ces tubes en fin de vie [ Lire la suite ]

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés Une enquête judiciaire a été ouverte. Un arrêté de consignation a été signé pour plus de 5 M€, afin de couvrir les frais de transport et [ Lire la suite ]

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Brune Poirson est intervenue pendant 30 minutes aux Assises nationales des déchets de Nantes ce 3 octobre pour défendre le [ Lire la suite ]

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés La consigne ferait augmenter de 55 % le coût global de gestion des déchets d’emballages par rapport au coût actuel. La tonne marginale (collectée en plus [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu