Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue

Stockage illégaux, arrêté préfectoral non respecté, plombémies élevées de salariés… : la gestion du verre des tubes cathodiques pose de sérieux problèmes.

Alors qu’on ne vend pratiquement plus d’écrans à tubes cathodiques (les écrans « non plats »), la gestion du verre de ces tubes en fin de vie continue de poser de sérieux problèmes, à la fois en termes de traitement, de stockage, de devenir du verre après le traitement et de protection de la santé des salariés des usines de traitement. Enquête.

Un déchet classé dangereux depuis 2002
Une entreprise « bien sous tous rapports » ?
Un curieux arrêté préfectoral
L’arrêté non respecté… sans observation de la DREAL
Des plombémies des salariés très élevées
Une plainte pour « mise en danger » classée sans suite
Des sites d’entreposage extérieurs non réglementaires
Un entrepôt pollué et inutilisable
Un éco-organisme et des services de l’Etat aveugles ?
200 000 tonnes de verre au plomb « dans la nature »

L’origine du problème, c’est le verre au plomb qui constitue le « cône » des écrans (leurs flancs). La « dalle » (l’écran lui-même), fabriquée avec du verre au baryum, n’est pas un déchet dangereux, dès-lors qu’il est débarrassé des poudres électroluminescente. Mais le verre au plomb en est un, classé comme tel par la nomenclature européenne des déchets depuis le 1er janvier 2002 (voir la nomenclature).

Pendant des années, les éco-organismes ont pourtant fait comme s’il s’agissait d’un déchet non dangereux. Leur argument était simple : dans les tubes des écrans, le plomb n’est pas présent sous forme métallique mais sous forme d’oxyde, piégé dans la matrice vitreuse, et il ne présente aucun risque de contamination des êtres vivants. Or cela est faux. Bien que pour partie piégé, le plomb peut en effet migrer dans les liquides et ainsi être absorbé par des êtres vivants. C’est pourquoi le Haut Conseil de la santé publique indique par exemple que la consommation d’aliments dans des ustensiles de cuisine en cristal (qui est un verre au plomb) est une des sources d’intoxication au plomb (voir cette fiche du HCSP). De même, Santé Canada, équivalent canadien de Santé Publique France, décommande par exemple de stocker une boisson dans une carafe en cristal (voir le site de Santé Canada). […]

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 169.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos