Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Le procès en appel de Gilly-sur-Isère se tiendra les 20 et 21 septembre prochains

Le procès en appel sur les conditions dans lesquelles a été exploité l’incinérateur de Gilly-sur-Isère (Savoie) se tiendra à Chambéry les 20 et 21 septembre prochain.

Au début des années 2000, l’incinérateur de Gilly-sur-Isère avait fonctionné pendant des mois avec un système d’épuration des fumées défaillant, voire parfois même rendu volontairement inopérant (le « by-pass » avait été activé pendant certaines nuits). Il avait été fermé par la préfecture de Savoie en 2001 après qu’on eut constaté, dans les fumées, des quantités de dioxines très importantes (jusqu’à 750 fois les seuils maximums de la norme actuellement en vigueur). Par mesure de précaution, près de 7 000 têtes de bétail avaient été abattues, 24 tonnes de produits laitiers avaient été détruites ainsi que 8 500 tonnes de fourrage.

L’incinérateur était exploité par Novergie Centre Est, une filiale de Sita (groupe Suez Environnement). Mais c’était le syndicat local de traitement des déchets, le Simigeda, qui était titulaire de l’arrêté d’autorisation d’exploiter.

Peu de temps avant le procès en première instance qui a eu lieu fin novembre 2010, le Simigeda s’était auto-dissout, ce qui annulait de fait toutes les poursuites à son encontre. L’avocat de Novergie Centre Est, Me François Saint-Pierre, avait alors déposé plainte pour «entrave à la justice et organisation frauduleuse d’insolvabilité ».

En première instance, Novergie Centre Est, qui était donc la seule personne morale à comparaître, avait été condamnée à 250 000 euros d’amende pour exploitation illégale d’une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), ainsi qu’à 80 000 euros de dommages et intérêts à verser aux associations qui s’étaient constituées parties civiles. Novergie a fait appel, et c’est donc le procès en appel qui s’ouvrira le 20 septembre.

Nous aurons l’occasion d’y revenir dans la lettre quinzomadaire de Déchets Infos.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Brune Poirson, la consigne à tout prix

Brune Poirson, la consigne à tout prix La secrétaire d’Etat maintient coûte que coûte son projet de consigne pour recyclage, reprochant aux opposant d’être « de mauvaise foi », d’avoir des arguments « abracadabrantesques » et [ Lire la suite ]

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique

ES-R change de nom, de logo et de statut juridique La société ES-R issue en 2018 de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum est devenue une « entreprise à mission » et pourrait étendre son activité, notamment [ Lire la suite ]

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue

Verre au plomb des DEEE : le scandale continue Alors qu’on ne vend pratiquement plus d’écrans à tubes cathodiques (les écrans « non plats »), la gestion du verre de ces tubes en fin de vie [ Lire la suite ]

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés

Meuzac, plus de 30 000 tonnes de dépôt illégal et des BSD falsifiés Une enquête judiciaire a été ouverte. Un arrêté de consignation a été signé pour plus de 5 M€, afin de couvrir les frais de transport et [ Lire la suite ]

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019

Le discours de Brune Poirson aux Assises nationales des déchets de Nantes, le 3 octobre 2019La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Brune Poirson est intervenue pendant 30 minutes aux Assises nationales des déchets de Nantes ce 3 octobre pour défendre le [ Lire la suite ]

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés La consigne ferait augmenter de 55 % le coût global de gestion des déchets d’emballages par rapport au coût actuel. La tonne marginale (collectée en plus [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu