Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

« Trashed » et Gilly-sur-Isère : la vérité judiciaire tronquée

Le film reprend l'idée de la "rue des Cancers" (en fait rue Louis-Berthet), proche de l'incinérateur, où il y aurait beaucoup plus de cancers qu'ailleurs. Une étude épidémiologique a démontré que c'était plutôt le contraire…

Le film reprend l’idée de la « rue des Cancers » (en fait rue Louis-Berthet), proche de l’incinérateur, où il y aurait eu beaucoup plus de cancers qu’ailleurs. Une étude épidémiologique a démontré que c’était plutôt le contraire… (copie d’écran de « Trashed », Destiny Films)

Trashed prétend que c’est un problème statistique et logique qui a empêché d’imputer à l’incinérateur de Gilly-sur-Isère une augmentation supposée des cas de cancers chez les riverains. Il passe ainsi sous silence deux motifs beaucoup plus solides, mis en évidence par l’enquête judiciaire.

Pour montrer les dangers supposés de l’incinération et la difficulté des populations à le faire admettre par les autorités, Trashed consacre une séquence à l’affaire de l’incinérateur de Gilly-sur-Isère, en Savoie.

Dans cette « bourgade idyllique » (sic), l’incinérateur a émis, à la fin des années 1990 et au début des années 2000, des dioxines à un niveau « 13 000 fois plus élevé que les limites autorisées », raconte Jeremy Irons. « Mais ici, encore une fois, l’incinérateur a continué à fonctionner », assure-t-il. « Quand les cancers ont drastiquement augmenté, [l’incinérateur] a enfin été fermé. »

Le film montre la « rue des Cancers » (en fait, la rue Louis-Berthet), baptisée ainsi par certains habitants parce que « 24 des 80 résidents ont contracté la maladie ».

Dominique Frey, une des personnes ayant porté plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, assure qu’au cours de leur combat judiciaire, ils ont « bien perçu qu’[ils] dérangeai[en]t beaucoup ». « Le pouvoir a cherché à nous faire taire », assure-t-elle. […]

La réalité est un peu différente. […]

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 103.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Collecte multiflux : quels enseignements tirer de l’expérience des pionniers

Collecte multiflux : quels enseignements tirer de l’expérience des pionniersCollecte bi-flux ou tri-flux, types de sacs, modes de distribution des sacs, ajout d’un pré-tri et/ou d’un sur-tri en complément du démélange, tri positif ou [ Lire la suite ]

Loi AGEC et obligations de tri : la part belle faite aux incinérateurs

Loi AGEC et obligations de tri : la part belle faite aux incinérateurs Deux projets de textes d'application de la loi AGEC vont fixer les obligations de tri préalable à l’élimination de déchets. En l’état, ils créeront des [ Lire la suite ]

Covid : de nouvelles fiches pour la prévention

Covid : de nouvelles fiches pour la prévention Le ministère du Travail préconise notamment de suspendre les « moments de convivialité » et il recommande le port de lunettes de protection pour les ripeurs et [ Lire la suite ]

Collecte multiflux : Trifyl se lance pour les biodéchets

Collecte multiflux : Trifyl se lance pour les biodéchets Le syndicat du Tarn Trifyl va collecter les OMR et les biodéchets triés à la source dans les mêmes bennes mais dans des sacs séparés. [ Lire la suite ]

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème