Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Plastiques bromés : des tonnes de RFB POP sont recyclées

Malgré le tri, il reste encore, en valeur absolue, beaucoup de RFB POP dans les fractions supposées « non bromées ».

Même si le seuil « réglementaire » de brome est respecté en pourcentage, il reste, en valeur absolue, beaucoup trop de RFB POP (retardateurs de flamme bromés, polluants organiques persistants) dans les fractions « non bromées ».

Eco-systèmes s’accroche à l’affirmation selon laquelle la teneur moyenne en brome des plastiques « non bromés » des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) est, sauf problème ponctuel, inférieure à 2 000 ppm. Le tri serait donc efficace et il n’y aurait aucun danger. C’est un raisonnement un peu court, et pour plusieurs raisons.

En effet, comme on l’a vu, le tri actuel repose sur le principe d’une forme de dilution : on sait pertinemment que des pièces fortement bromées se trouvent dans le flux supposé « non bromé », mais comme les pièces non bromées ou faiblement bromées sont majoritaires, l’ensemble reste, en moyenne, sous le seuil des 2 000 ppm. C’est exact, mais il faut d’abord rappeler que la dilution de déchets POP dans des déchets non POP pour obtenir un ensemble qui est non POP est interdite.

Surtout, le problème majeur est qu’au final, les quantités de molécules POP qui se trouvent dans le flux « non bromé » et qui sont donc envoyées au recyclage sont élevées en valeur absolue, car en masse, le flux « non bromé » est beaucoup important que le flux « bromé ». […]

La suite de l’article et le dossier complet (21 pages) dans Déchets Infos n° 144.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Grand débat, déchets et économie circulaire : quels enseignements ?

Grand débat, déchets et économie circulaire : quels enseignements ? Les contributions sur le thème de la transition énergétique comportent moins de doublons que celles de l’ensemble du Grand débat. Les contributeurs se montrent sensibles à [ Lire la suite ]

Biodéchets : le tri à la source est-il une fin en soi ?

Biodéchets : le tri à la source est-il une fin en soi ? La France s’oriente vers une obligation stricte et générale de tri à la source des biodéchets des ménages. La Commission européenne et le Parlement européen [ Lire la suite ]

Méthanisation : le ministère interdit certains mélanges

Méthanisation : le ministère interdit certains mélanges Mélanger dans un méthaniseur des boues d’épuration urbaines avec des biodéchets triés à la source est interdit. Idem pour la FFOM extraite par tri mécanique [ Lire la suite ]

Contrats publics ou privés : le Tribunal des conflits est saisi

Contrats publics ou privés : le Tribunal des conflits est saisi Le Tribunal des conflits devrait dire d’ici 3 à 6 mois si les contrats entre un éco-organisme et une collectivité sont de droit privé ou public. Il faudra [ Lire la suite ]

Non-(ré)agrément d’ERP France : des décisions judiciaires en demi-teinte

Non-(ré)agrément d’ERP France : des décisions judiciaires en demi-teinte ERP France voit son non-réagrément de 2014 pour les DEEE confirmé par la cour d’appel, ses prévisions de collecte étant jugées insuffisamment justifiées. Pour les panneaux [ Lire la suite ]

Capsules de café : Nespresso vantard sur la valorisation

Capsules de café : Nespresso vantard sur la valorisation Nespresso assure que « 60 % » de ses capsules sont « recyclées ou valorisées » après usage. En fait, 81 % de l’aluminium qui les compose et 60 % du café [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.