Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Stockage à ciel ouvert, « valorisation » en produit de sablage… : des traitements peu orthodoxes pour le verre de tubes cathodiques

Le site de Meuzac, où sont stockées 15 000 tonnes de verre de tubes cathodiques. (photo : © IGN)

Du verre au plomb d’écrans cathodiques a été utilisé comme produit de sablage jusqu’en 2012. Une solution qui est interdite aujourd’hui, jugée trop risquée. Résultat : 15 000 tonnes de verre au plomb sont stockées à l’air libre en attente d’une solution.

Jusqu’en 2012 environ, du verre de tube cathodique a été recyclé en produit de sablage, par exemple pour décaper des peintures. Une voie de recyclage reconnue par Eco-systèmes et Ecologic. C’est la société Briane Environnement, dont le siège est situé dans le Tarn, qui la pratiquait. Elle indique avoir dû arrêter après un avis de la médecine du travail, en raison des risques de « micronisation de particules de plomb » qui pouvaient être inhalées ou ingérées par le personnel.

Aujourd’hui, Briane Environnement stocke dans une de ses filiales, France Verre, à Meuzac, en Haute-Vienne, 15 000 tonnes de verre de tubes cathodiques initialement destiné à être utilisé pour du sablage mais dont l’entreprise ne sait plus que faire. Selon Gérard Briane, ce verre provient de la société Regain Eco Plast, un des sous-traitants des éco-organismes et qui traite les écrans en fin de vie (Regain Eco Plast n’a pas répondu à nos questions, pas plus qu’Eco-systèmes concernant ce stock). […]

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 122.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos