Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Sur-tri des plastiques : que faire, à quels prix et avec quels soutiens

Le tri simplifié des plastiques consiste à séparer les films en PE de tous les autres emballages en plastiques. (photo : Olivier Guichardaz)

Les collectivités qui ne sont pas encore passées à l’extension des consignes de tri vont devoir, temporairement, faire un tri simplifié des plastiques. Citeo voudrait reprendre tout ce flux, ce qui fait s’insurger les opérateurs et ne satisfait pas Amorce et le CNR.

Pour bien comprendre ce qui se joue, il faut revenir à l’origine de l’extension des consignes de tri (ECT) des plastiques. Par avance, nous demandons pardon à ceux qui maîtrisent déjà le sujet… 😉 Les autres, accrochez-vous, le sujet reste assez complexe, en dépit de nos efforts pour le rendre aussi clair que possible.

Depuis l’ECT, engagée il y a une dizaine d’années, les collectivités peuvent :
— soit trier elles-mêmes tous leurs emballages plastiques en quatre flux distincts ou plus ; c’est ce qui est appelé le tri en « un standard » ;
— soit faire un tri abouti pour une partie des plastiques, avec un ou plusieurs flux sortants prêts à être recyclés, et préparer en outre un flux « mélangé » qui doit être ensuite sur-trié pour permettre le recyclage ; c’est le tri dit en « deux standards » (voir le schéma, le tableau, ainsi que l’avenant du 4 janvier 2019 au cahier des charges de Citeo).

Ce tri en « deux standards » peut lui-même être réalisé de deux manières différentes :
— soit avec trois flux « classiques » prêts à être envoyés au recyclage, auquel s’ajoute un flux dit « développement », à sur-trier ;
— soit avec un seul flux prêt à être envoyé au recyclage (les films en PE), auquel s’ajoute un flux comprenant tous les plastiques rigides, à sur-trier ; c’est ce qui est appelé le tri simplifié.

Les conditions de reprise et de sur-tri des matériaux triés selon le protocole « deux standards » sont différentes selon qu’il s’agit du flux développement ou du tri simplifié. […]

Quid pour 2022 et au-delà ?
Un casus belli pour les opérateurs
Un grave problème de concurrence
Les associations de collectivités veulent une reprise sans frais

Dans ce dossier :
Garantie de reprise à prix positifs ou nul : à qui de payer ? […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 215.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Des projets pour une tarification incitative « sociale » et/ou « collective »

Des projets pour une tarification incitative « sociale » et/ou « collective » Les associations de collectivités, les pouvoirs publics et l’ONG Zero Waste travaillent chacun sur des amendements visant à permettre l’introduction de critères sociaux dans la [ Lire la suite ]

Biodéchets : l’apport volontaire, moins cher et plus pratique ?

Biodéchets : l’apport volontaire, moins cher et plus pratique ? Plusieurs grandes villes testent le tri à la source des biodéchets en apport volontaire. La qualité collectée est bonne mais les quantités par habitant sont [ Lire la suite ]

Chapelle Darblay : un avenir du recyclage des papiers-cartons en France en jeu

Chapelle Darblay : un avenir du recyclage des papiers-cartons en France en jeu La métropole de Rouen veut préempter le site Chapelle Darblay pour maintenir l’activité de recyclage de papiers-cartons. Veolia et Fibre Excellence ont une offre en [ Lire la suite ]

Trésorerie d’Eco-Emballages : revers judiciaire pour les administrateurs

Trésorerie d’Eco-Emballages : revers judiciaire pour les administrateurs La cour d’appel de Versailles a relaxé l’ex-DG Bernard Hérodin de tout délit, y compris l’abus de biens sociaux. La cour souligne que le conseil [ Lire la suite ]

Garantie de reprise à prix positifs ou nuls : à qui de payer ?

Garantie de reprise à prix positifs ou nuls : à qui de payer ? Les opérateurs proposent un système d’assurance qui serait financé par les collectivités. Amorce et le CNR demandent que les éco-organismes compensent quand les cours sont [ Lire la suite ]

Reprise des matériaux : grandes manœuvres pour grands enjeux

Reprise des matériaux : grandes manœuvres pour grands enjeux Collectivités, opérateurs et éco-organismes de la filière emballages ménagers discutent des conditions de reprise des matériaux pour 2022 et au-delà. Les enjeux sont importants pour [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème