Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Apport volontaire : le jeu gagnant-perdant d’Eco-Emballages

L’Ademe souligne qu’« il n’existe pas un schéma de collecte ne présentant que des avantages ». Eco-Emballages est moins nuancé.

L’Ademe souligne qu’« il n’existe pas un schéma de collecte ne présentant que des avantages ». Eco-Emballages est moins nuancé.

Comme Ecofolio, Eco-Emballages plaide pour un large développement de l’apport volontaire, soi-disant pour le bien de tous. Il oublie de souligner qu’il en serait le principal bénéficiaire et que le recyclage risquerait fort d’en pâtir.

Eco-Emballages et Ecofolio le disent depuis des mois, à longueur de « posts » sur les réseaux sociaux, de communiqués, de rapports, parfois de réunions : l’avenir de la collecte sélective, son développement passeraient, selon eux, par un large développement de l’apport volontaire, voire par sa « généralisation » (dixit Eco-Emballages ; Ecofolio est plus nuancé). L’apport volontaire serait même « la solution » (sic). A quoi ? A l’augmentation des coûts, à la nécessaire évolution des centres de tri, à l’extension des consignes de tri des plastiques… Bref, à tout ou presque. Et il serait bénéfique pour tout le monde : collectivités, opérateurs, agents de collecte, environnement…

Performances
Eco-Emballages, en particulier, axe particulièrement sa communication actuelle sur ce thème. Par exemple, la quasi-totalité de ses tweets vantant les actions de telle ou telle collectivité locale fait directement ou indirectement la promotion de l’apport volontaire. En février dernier, à l’occasion d’un « speed meeting » organisé à Paris par l’Ordif (Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France), il a consacré toute sa présentation à en vanter les mérites.
Selon Eco-Emballages, grâce à l’apport volontaire, il serait notamment possible de « maintenir les coûts » au niveau actuel tout en modernisant les centres de tri, en augmentant les tonnages collectés et triés pour tous les matériaux et en généralisant le tri de tous les plastiques partout en France. Parallèlement, les agents de collecte seraient « moins exposés aux dangers » puisqu’il n’y aurait « pas de marche arrière [des bennes] ni de collecte bilatérale ». Et « l’empreinte carbone » serait « réduite » puisqu’il y aurait « moins de kilomètres parcourus par les véhicules » de collecte. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 95.

A lire aussi :
Bi-flux, tri-flux… : souvent éco-organisme varie…


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 268 — 7 février 2024

Au sommaire du numéro 268 de Déchets Infos (7 février 2024) Dans l’actualité • OMR et apport volontaire : revirement...

OMR et apport volontaire : revirement judiciaire

Le juge des référés du TA de Toulouse autorise la communauté de communes Cœur de Garonne à maintenir la collecte...

Biodéchets : l’enjeu du broyat et de sa mise à disposition

Il y a peu de risque de manquer globalement de broyat, mais il y a des difficultés localisées et/ou temporaires...

PFAS : vers une mesure dans les incinérateurs

Le ministère envisage une campagne de mesure des PFAS dans tous les incinérateurs, aussi bien sur les fumées que sur...

DSREP : vers un accord entre l’Ademe et les éco-organismes ?

Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois sur les modalités de fixation de la somme que les éco-organismes doivent...

Déchets Infos n° 267 — 24 janvier 2024

Au sommaire du numéro 267 de Déchets Infos (24 janvier 2024) : Dans l'actualité • Inspection des REP : vers...

Inspection des REP : vers une instance de régulation et de contrôle

Le gouvernement dessine, dans sa lettre de mission, les contours d’une instance qui serait chargée de réguler, contrôler et sanctionner...

Quand les Français parlent de déchets, de tri et de biodéchets (sondage)

Un sondage donne des informations intéressantes sur le rapport qu’entretiennent les Français avec leurs déchets et leur pratique du tri,...

Tarification incitative : une nouvelle étude mais toujours des silences et des manques

L’Ademe confirme les avantages de la tarification incitative et certains de ses inconvénients. Facteurs aggravants pour les dépôts sauvages : l’apport...

Majorations de TGAP : dans l’attente du BOFiP

Il existe désormais deux seuils à prendre en compte pour les ISDND : la capacité administrative de l’installation, et celle résultant...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos