Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Biodéchets et sous-produits animaux :
une réglementation pour protéger
les consommateurs

Un sécheur de biodéchets (photo) ne peut pas produire « directement » un compost.

Un sécheur de biodéchets (photo) ne peut pas produire « directement » un compost.

Aucune machine, aussi perfectionnée soit-elle, ne permet d’obtenir en 24 ou 48 heures un compost hygiénisé selon la réglementation sur les sous-produits animaux, et répondant aux critères de la norme NFU 44051.

La gestion des biodéchets obéit à la réglementation sur les sous-produits animaux (SPA) dès-lors que les biodéchets en question ne sont pas constitués exclusivement de déchets végétaux. Les biodéchets qui sont passés par une phase de préparation en cuisine ou qui reviennent de table (déchets de cuisine et de table ou DCT) sont aussi soumis à cette réglementation même s’il s’agit a priori uniquement de fruits ou de légumes. En effet, on ne peut garantir totalement qu’ils n’ont pas, à un moment, été en contact avec des produits animaux (jus de viande ou de poisson, produits laitiers, œufs…).
L’objectif de cette réglementation est d’éviter la propagation de maladies comme la « vache folle », la peste porcine ou la grippe aviaire, qui menacent la santé des consommateurs et ont coûté, ces dernières années, des centaines de millions d’euros aux États.
Les biodéchets comportant des produits animaux ou constitués de DCT relèvent de la catégorie 3 des sous-produits animaux, d’où leur nom de SPA3 (ou SPAn3). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 91.

Voir aussi notre dossier thématique sur les biodéchets (achetable en ligne).


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG Lorsqu’elle était députée, Barbara Pompili a déposé de nombreux amendements « travaillés » avec des ONG, en particulier avec Zero Waste France. S’il y en a qui ont [ Lire la suite ]

Quand Jean Castex s’occupait de déchets

Quand Jean Castex s’occupait de déchets Lorsqu’il était magistrat à la Cour des comptes, Jean Castex avait audité les comptes d’Eco-Emballages, d’Adelphe et de 14 autres éco-organismes. Ses conclusions faisaient la part [ Lire la suite ]

Convention citoyenne : les déchets maltraités

Convention citoyenne : les déchets maltraités Les propositions de la Convention citoyenne en matière de déchets n’ont pas été élaborées dans de bonnes conditions. Souvent confuses, parfois contradictoires ou irréalistes, basées [ Lire la suite ]

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ?

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ? La mission CGEDD et du CGE, dont on attend le rapport, devrait proposer un taux moyen d’incorporation de recyclé, probablement de 20 %, variable selon les [ Lire la suite ]

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés Dans certaines configurations, le coût du tri à la source des biodéchets dans les grandes villes peut être très élevé. La surtransposition française de la [ Lire la suite ]

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé Les recommandations des différentes autorités concernant les moyens de prévention contre le Covid-19 continuent d’évoluer sans être toujours très cohérentes. Tour d'horizon des derniers changements [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème