Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Biodéchets et sous-produits animaux :
une réglementation pour protéger
les consommateurs

Un sécheur de biodéchets (photo) ne peut pas produire « directement » un compost.

Un sécheur de biodéchets (photo) ne peut pas produire « directement » un compost.

Aucune machine, aussi perfectionnée soit-elle, ne permet d’obtenir en 24 ou 48 heures un compost hygiénisé selon la réglementation sur les sous-produits animaux, et répondant aux critères de la norme NFU 44051.

La gestion des biodéchets obéit à la réglementation sur les sous-produits animaux (SPA) dès-lors que les biodéchets en question ne sont pas constitués exclusivement de déchets végétaux. Les biodéchets qui sont passés par une phase de préparation en cuisine ou qui reviennent de table (déchets de cuisine et de table ou DCT) sont aussi soumis à cette réglementation même s’il s’agit a priori uniquement de fruits ou de légumes. En effet, on ne peut garantir totalement qu’ils n’ont pas, à un moment, été en contact avec des produits animaux (jus de viande ou de poisson, produits laitiers, œufs…).
L’objectif de cette réglementation est d’éviter la propagation de maladies comme la « vache folle », la peste porcine ou la grippe aviaire, qui menacent la santé des consommateurs et ont coûté, ces dernières années, des centaines de millions d’euros aux États.
Les biodéchets comportant des produits animaux ou constitués de DCT relèvent de la catégorie 3 des sous-produits animaux, d’où leur nom de SPA3 (ou SPAn3). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 91.

Voir aussi notre dossier thématique sur les biodéchets (achetable en ligne).


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

DDS : après les procédures civiles, le pénal (enquête préliminaire)

DDS : après les procédures civiles, le pénal (enquête préliminaire) Une enquête préliminaire est en cours en Loire-Atlantique concernant le marché de collecte et traitement de DDS conclu en urgence par un syndicat de traitement, [ Lire la suite ]

Emballages : Léko entre deux eaux

Emballages : Léko entre deux eaux Le petit éco-organisme des emballages ménagers Léko n’est plus agréé et n'est pas encore réagréé. Les pouvoirs publics seraient réticents à un réagrément. Léko défend [ Lire la suite ]

REP papiers : le curieux argument de la directive européenne

REP papiers : le curieux argument de la directive européenne Un coauteur de la proposition de loi sur la fusion des REP papiers et emballages assure que la directive cadre sur les déchets interdirait les [ Lire la suite ]

Prospective : pour 2050, moins de déchets mais plus de valorisation matière

Prospective : pour 2050, moins de déchets mais plus de valorisation matière La Fnade a réalisé une étude prospective sur la gestion des déchets. Le gisement devrait un peu baisser, la valorisation devrait fortement augmenter et le [ Lire la suite ]

Prévention : un plan national en retard et avec des trous

Prévention : un plan national en retard et avec des trous Le projet de plan de prévention aurait dû être établi pour 2021. La consultation publique est raccourcie d’un mois. Plusieurs indicateurs proposés sont flous et [ Lire la suite ]

Emballages et papiers : prix de reprise en baisse, difficultés d’écoulement

Emballages et papiers : prix de reprise en baisse, difficultés d’écoulement La crise ukrainienne a des conséquences sur les prix de l’énergie et sur la consommation de matières à recycler, donc sur la demande et les [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos