Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Cartons ménagers : vers une évolution du plafond des soutiens

Citeo propose de supprimer le plafond actuel et de calculer les soutiens pour les cartons ménagers sur la base de la quantité totale de cartons présents dans le gisement trié, à partir de 2023. (photo : Olivier Guichardaz)

A l’étude pour 2023 et au-delà : une réévaluation du plafond calculé sur le « total fibreux », ou un calcul sur le total des cartons. Dans tous les cas, les soutiens globaux devraient augmenter, mais certaines collectivités pourraient y perdre. Pour 2022, rien n’est encore décidé.

Les parties prenantes de la filière emballages ménagers discutent actuellement des règles de soutiens applicables aux papiers-cartons. Enjeu : la modification du taux de plafonnement ou son remplacement par un autre taux, calculé autrement.

En effet, depuis 2017, les quantités d’emballages ménagers en papier-carton qui donnent droit au versement de soutiens des éco-organismes sont plafonnées. L’objectif de ce plafond est d’éviter que les éco-organismes de la filière emballages ménagers soutiennent des cartons non ménagers (collectés en mélange avec les cartons ménagers, comme déchets assimilés), qui n’ont donc pas donné lieu au versement de contributions aux éco-organismes.

Pour 2018, le plafond avait été fixé à 31 % du « total des fibreux ». Autrement dit, lorsqu’une collectivité avait, dans sa collecte sélective, en sortie de centre de tri et de déchetteries, 100 tonnes de « fibreux » (emballages ménagers en papier et carton, emballages non ménagers en papier et carton, papiers graphiques ménagers et non ménagers), Citeo ne versait de soutiens au titre des emballages en papier-carton que pour 31 tonnes maximum, le reste étant soit soutenu au titre de la filière des papiers graphiques (anciennement par Ecofolio, aujourd’hui fusionné avec Eco-Emballages au sein de Citeo), soit non soutenu car ne relevant d’aucune filière de responsabilité élargie des producteurs (REP). Si les quantités de cartons étaient inférieures à 31 tonnes (sur les 100 tonnes de fibreux), Citeo versait les soutiens pour la quantité réelle de cartons, laquelle n’était donc pas frappée par le plafond. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 231.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 279 — 24 juillet 2024

Au sommaire du numéro 279 de Déchets Infos (24 juillet 2024) Numéro spécial Rapport d’inspection des REP • Vers une...

REP : plus de 800 000 tonnes échappent aux filières

Un grand nombre de filières de REP n’ont pas pas atteint leurs objectifs de collecte en 2022, avec plus de...

REP : la mission d’inspection propose une instance de supervision indépendante

Le rapport de la mission d'inspection des REP propose une instance qui délivrerait les agréments, recueillerait les données, infligerait injonctions...

REP et conflits d’intérêts : deux poids, deux mesures

La mission d’inspection propose une forme de « nationalisation » de la gestion des fonds réemploi/ réutilisation et réparation, qui serait confiée...

REP défaillantes : des sanctions difficilement applicables

Le régime des sanctions encourues par les éco-organismes qui n’atteignent pas leurs objectifs est complexe et donc difficilement applicable. Mais...

Déchets Infos n° 278 — 10 juillet 2024

Au sommaire du numéro 278 de Déchets Infos (10 juillet 2024) Dossier Incitation au tri • Comment Grenoble essaye d’améliorer...

Comment Grenoble essaye d’améliorer le volume et la qualité du tri, notamment en milieu urbain

Pour améliorer le tri, Grenoble Alpes Métropole a renoncé à la tarification incitative, jugée trop complexe et non concluante. Mais...

Biodéchets et gestion de proximité : précisions

Le règlement de collecte peut fixer des règles concernant la gestion, par les particuliers, de leurs biodéchets, notamment sur la...

« Fossilisation accélérée » des déchets : innovation prometteuse ou miroir aux alouettes ?

L’entreprise Néolithe dit avoir inventé un procédé de « fossilisation accélérée » des déchets non inertes et non dangereux. Les granulats ainsi...

Déchets Infos n° 277 — 26 juin 2024

Au sommaire du numéro 277 de Déchets Infos (26 juin 2024) Dans l’actualité • Bonus-malus : Amorce et le CNR appellent...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos