Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Consigne : des coûts globaux en très forte hausse et totalement oubliés

Jacques Vernier s’est focalisé essentiellement sur le coût pour les collectivités, qui n’est qu’une partie du coût total et qui est de toute façon répercuté sur les contribuables.

La consigne ferait augmenter de 55 % le coût global de gestion des déchets d’emballages par rapport au coût actuel. La tonne marginale (collectée en plus avec la consigne) coûterait plus de 5 000 €, contre moins de 450 €/tonne pour le « bac jaune » actuel.

Le pré-rapport de Jacques Vernier sur la consigne remis à Brune Poirson se focalise principalement sur le surcoût que la consigne pourrait générer pour les collectivités, en laissant de côté la question des coûts globaux de gestion des emballages. Le texte donne pourtant une information précieuse pour calculer ce coût global et qui est passée un peu inaperçue. […]

Or c’est bien ce coût global qui est important, et non pas uniquement le coût pour les collectivités, ni le coût net direct pour les consommateurs (le montant global des consignes non retournées). En effet, les coûts imputés aux metteurs en marché (contributions payées à un éco-organisme, frais liés à la consigne si elle est mise en place…) sont répercutés d’une manière ou d’une autre sur les prix de vente aux consommateurs. Et les coûts résiduels à la charge des collectivités sont supportés par les contribuables locaux. Or chacun sait que le contribuable est aussi consommateur, et réciproquement. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 168.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Déchets et risque Covid-19 : le gouvernement entretient la confusion

Déchets et risque Covid-19 : le gouvernement entretient la confusion Le ministère du Travail déconseille le transvasement de quelques kilos de déchets dans les chariots de ménage, mais ne prescrit aucune protection anti-Covid pour le [ Lire la suite ]

Loi AGEC : les textes d’application à marche forcée

Loi AGEC : les textes d’application à marche forcée Le calendrier de publication des textes d’application de la loi anti-gaspillage et pour l’économie circulaire (dite loi AGEC) est très tendu. Au risque de faire [ Lire la suite ]

Brune Poirson à Limeil-Brévannes : un petit coup de com’ et puis s’en va

Brune Poirson à Limeil-Brévannes : un petit coup de com’ et puis s’en va La secrétaire d’Etat apprécie les caméras et les photographes mais pas les questions. Quant au ministère de l'Ecologie, il verrouille l'information tout en affirmant le [ Lire la suite ]

Biodéchets/TMB : les contorsions ministérielles continuent

Biodéchets/TMB : les contorsions ministérielles continuent Le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) persiste à malmener les textes français et européen lorsqu’il est question de tri mécano-biologique (TMB) et [ Lire la suite ]

Textiles : désaccord sur le soutien au redémarrage

Textiles : désaccord sur le soutien au redémarrage Les opérateurs de tri et EcoTLC sont d’accord sur la nécessité d’un soutien exceptionnel au redémarrage, mais pas d’accord sur son montant ni sur sa [ Lire la suite ]

Transmission par aérosol du Covid-19 : le HCSP révise sa position

Transmission par aérosol du Covid-19 : le HCSP révise sa position Le Haut Conseil de la santé publique reconnaît que le Covid-19 peut se transmettre par des particules en suspension dans l’air (aérosols), et qu’en outre [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.