Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Pourquoi la consigne pose problème

La mise en place de la consigne sur les bouteilles en plastique gênerait l’amortissement des investissements réalisés par les collectivités pour le tri des plastiques.

La consigne sur les bouteilles en plastique pourrait aboutir à une augmentation des coûts globaux de gestion des déchets, qui serait d’une manière ou d’une autre supportée par les consommateurs. Certains acteurs doutent par ailleurs de son intérêt environnemental global.

La consigne présente l’intérêt de permettre des taux de collecte élevés. En Europe, par exemple, dans les pays qui l’ont mise en place, en 2016, les taux de collecte par consigne allaient de 64 à 98 % en fonction des pays, des matériaux, du montant de la consigne et des modes d’organisation, selon une étude publiée par Reloop, un organisme qui regroupe des acteurs économiques, associatifs et institutionnels impliqués dans la consigne (étude téléchargeable ici). On note toutefois que les 90 % de collecte — taux requis par la directive SUP — ne sont pas garantis dans tous les cas. Et le taux de 100 % n’est jamais atteint.

Certains acteurs contestent par ailleurs que la consigne soit le seul moyen pour parvenir à 90 % de collecte. Pour le Cercle national du recyclage (CNR), par exemple, la collecte sélective française permet actuellement, sans consigne, de recycler 57 % de l’ensemble du gisement de bouteilles et flacons en plastique (et donc d’en collecter un peu plus de 57 %, compte tenu des pertes en ligne). Mais… […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 163.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

DDS : après les procédures civiles, le pénal (enquête préliminaire)

DDS : après les procédures civiles, le pénal (enquête préliminaire) Une enquête préliminaire est en cours en Loire-Atlantique concernant le marché de collecte et traitement de DDS conclu en urgence par un syndicat de traitement, [ Lire la suite ]

Emballages : Léko entre deux eaux

Emballages : Léko entre deux eaux Le petit éco-organisme des emballages ménagers Léko n’est plus agréé et n'est pas encore réagréé. Les pouvoirs publics seraient réticents à un réagrément. Léko défend [ Lire la suite ]

REP papiers : le curieux argument de la directive européenne

REP papiers : le curieux argument de la directive européenne Un coauteur de la proposition de loi sur la fusion des REP papiers et emballages assure que la directive cadre sur les déchets interdirait les [ Lire la suite ]

Prospective : pour 2050, moins de déchets mais plus de valorisation matière

Prospective : pour 2050, moins de déchets mais plus de valorisation matière La Fnade a réalisé une étude prospective sur la gestion des déchets. Le gisement devrait un peu baisser, la valorisation devrait fortement augmenter et le [ Lire la suite ]

Prévention : un plan national en retard et avec des trous

Prévention : un plan national en retard et avec des trous Le projet de plan de prévention aurait dû être établi pour 2021. La consultation publique est raccourcie d’un mois. Plusieurs indicateurs proposés sont flous et [ Lire la suite ]

Emballages et papiers : prix de reprise en baisse, difficultés d’écoulement

Emballages et papiers : prix de reprise en baisse, difficultés d’écoulement La crise ukrainienne a des conséquences sur les prix de l’énergie et sur la consommation de matières à recycler, donc sur la demande et les [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos