Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Consigne : Elisabeth Borne tente d’objectiver le débat

Elisabeth Borne a réuni une bonne part des parties prenantes du dossier « consigne » à son cabinet le 12 novembre.

La ministre de l’Ecologie Elisabeth Borne a semblé découvrir le 12 novembre l’ampleur des tensions et des désaccords sur le projet de consigne. Elle a demandé à ses services et à l’Ademe de rassembler les données sur l’état des lieux et les conséquences possibles du projet.

Le dossier de la consigne a-t-il commencé à changer de mains début novembre ? A la suite d’un courrier envoyé au Premier ministre par un collectif d’organisations opposées à la consigne pour recyclage (associations de collectivités, ONG , syndicats d’opérateurs…), la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne a en effet organisé mardi 12 novembre des discussions avec certaines parties prenantes de la gestion des déchets, en présence de sa secrétaire d’Etat à l’Ecologie Brune Poirson et du ministre chargé des Relations avec les collectivités territoriales Sébastien Lecornu (ex-secrétaire d’Etat à l’Ecologie). Deux réunions successives se sont tenues. La première avec des représentants des collectivités locales : Association des maires de France (AMF), Association des communautés de France (ADCF), France urbaine (FU), Association des maires des petites villes de France (APVF), Régions de France, Amorce et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). Le Cercle national du recyclage (CNR) n’avait pas été invité. La deuxième réunion a eu lieu avec les mêmes, auxquels se sont joints Citeo, le Collectif Boissons, trois ONG environnementales (Tara, le WWF et Zero Waste France), la Fnade (Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement) et Federec (Fédération des entreprises du recyclage). Les ONG de consommateurs (UFC Que Choisir et CLCV), opposées à la consigne pour recyclage, n’avaient pas été conviées, de même que France Nature Environnement (FNE) et Robin des bois. Il semble donc qu’un tri avait été fait sur certains participants. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 172.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos