Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Filière textiles : pourquoi les soutiens sont nécessaires

Les travaux du comité observatoire des coûts montrent que les soutiens au tri sont nécessaires à l’équilibre économique de la filière. (Photo : © raphael@debengy.com/EcoTLC, avec la participation du Relais)

Des metteurs en marché estiment que les opérateurs français de tri sont trop chers et devraient pouvoir s’autofinancer. En fait, ils ont des coûts comparables à ceux de leurs homologues étrangers mais trient des TLC ayant une valeur moindre, selon l’observatoire des coûts.

C’est une question que l’on voit régulièrement surgir à propos de la filière française des textiles, linges et chaussures (TLC) : pourquoi les opérateurs français ont-ils besoin de soutiens pour survivre économiquement, alors qu’en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Flandre, par exemple, les opérateurs s’en sortent sans éco-organisme et sans soutiens, en s’autofinançant notamment grâce aux recettes de vente des textiles collectés et triés ? Le sous-entendu de cette interrogation est une mise en question du travail des opérateurs français : sont-ils suffisamment efficaces, suffisamment bien organisés ? Autrement dit, ne profitent-ils pas indûment d’un financement par les metteurs en marché dont ils n’auraient, en réalité, pas besoin s’ils travaillaient « mieux » ?

Les travaux du comité observatoire des coûts de la filière textiles donnent des éléments de réponse (voir la présentation de ces travaux faite en mai dernier à la CF-REP). Et ceux-ci ne vont pas vraiment dans le sens voulu par une partie des metteurs en marché. […]

Tout réside en fait dans la structure du coût net : […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 129.

Sur le même thème : L’observatoire des coûts soudainement critiqué par EcoTLC


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Plastiques : la grande intox
Le replay de l'émission "Cash Investigation" dans son intégralité

Plastiques : la grande intox </br>Le replay de l'émission "Cash Investigation" a consacré son émission du 12 septembre 2018 aux plastiques et à la gestion de leurs déchets. Le replay complet de l'émission est [ Lire la suite ]

Bateaux de plaisance : le gouvernement rétrécit la filière

Bateaux de plaisance : le gouvernement rétrécit la filière Les objectifs de traitement et de couverture du territoire de la filière des bateaux de plaisance et de sport (DBPS) ont été revus à la [ Lire la suite ]

DEEE, mobilier, VHU… : pourquoi les plastiques bromés risquent de contaminer toute une filière

DEEE, mobilier, VHU… : pourquoi les plastiques bromés risquent de contaminer toute une filière Le cabinet du nouveau ministre de l’Ecologie François de Rugy continuera-t-il à suivre le dossier des plastiques bromés comme avait commencé à le faire, en [ Lire la suite ]

Plastiques bromés : quand Eco-systèmes préconisait en 2012 ce qu’il ne faisait pas début 2017

Plastiques bromés : quand Eco-systèmes préconisait en 2012 ce qu’il ne faisait pas début 2017 En 2012, le directeur technique d’Eco-systèmes préconisait un tri pièce par pièce des plastiques de DEEE et considérait les fractions bromées comme des déchets dangereux. [ Lire la suite ]

Plastiques bromés : depuis 2006, éco-organismes et pouvoirs publics à la traîne

Plastiques bromés : depuis 2006, éco-organismes et pouvoirs publics à la traîne Ni les éco-organismes, ni les pouvoirs publics ne se sont précipités pour mettre en application les textes réglementaires sur les RFB (retardateurs de flamme bromés). [ Lire la suite ]

Plastiques bromés : des tonnes de RFB POP sont recyclées

Plastiques bromés : des tonnes de RFB POP sont recyclées Même si le seuil « réglementaire » de brome est respecté en pourcentage, il reste, en valeur absolue, beaucoup trop de RFB POP (retardateurs de [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.