Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Guadeloupe : le Sictom vote la résiliation pour faute du marché dévolu à Urbaser

Le comité syndical du Sictom de Guadeloupe a voté ce mardi 19 juin la résiliation pour faute de la délégation de service public (DSP) accordée à Urbaser Environnement et à sa filiale Valorga pour la conception, la construction et l’exploitation d’un centre de traitement des déchets ménagers multifilière (tri des collectes sélectives, tri mécano-biologique des ordures ménagères résiduelles, méthanisation de la fraction fermentescible, incinération du reste) d’une capacité totale de 140 000 tonnes par an (voir Déchets Infos n° 2 pp. 7 et 8).

Le marché avait été conclu en 2008. L’usine devait théoriquement commencer à fonctionner en 2012. La première pierre a été posée à l’occasion d’une cérémonie officielle en avril 2011 (et non avril 2010, comme nous l’avons écrit par erreur). Mais depuis, les pierres suivantes se faisaient attendre… Seuls des travaux de terrassement ont eu lieu.

Selon une source proche du dossier, le Sictom avait déjà proposé au vote, à deux reprises, une décision de résiliation. Mais les deux fois, le quorum du comité syndical n’était pas atteint, empêchant toute décision. La troisième fois aura été la bonne.

Selon notre confrère France Antilles daté du 19 juin, c’est entre autres le retard pris par le chantier et le blocage constaté sur le financement du projet qui a poussé le bureau du Sictom à proposer au vote la résiliation du marché.

Le marché s’élevait initialement à 170 M€. Mais Urbaser, arguant du « manque de liquidité sur les marchés financiers » suivi d’une « augmentation des marges bancaires » a proposé un avenant faisant grimper le prix total à plus de 210 M€, soit 23 % de plus. Le Sictom a donc dit non.

Pour Urbaser, c’est le deuxième contrat résilié en France après celui du Sytrad (Syndicat de traitement des déchets Ardèche Drôme) à Saint-Barthélémy-de-Vals.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

La longue liste des contentieux sur les filières de REP

La longue liste des contentieux sur les filières de REP Une quinzaine de contentieux sont en cours, essentiellement devant le Conseil d’Etat, intentés aussi bien par des metteurs en marché, des associations de collectivités et [ Lire la suite ]

REP mégots : les fabricants de cigarillos veulent contribuer moins

REP mégots : les fabricants de cigarillos veulent contribuer moins La Fédération des fabricants de cigares (FFC) estime que les cigarillos avec filtres en papier doivent être exonérés de contribution. Si le filtre est en [ Lire la suite ]

Cartons ménagers : vers une évolution du plafond des soutiens

Cartons ménagers : vers une évolution du plafond des soutiens A l’étude pour 2023 et au-delà : une réévaluation du plafond calculé sur le « total fibreux », ou un calcul sur le total des cartons. Dans tous [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos