Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Sictom Entre Monts et Vallées
et redevance incitative :
« On veut bien discuter,
mais pas tout remettre en cause »

Le syndicat de traitement à cheval sur l’Ardèche et la Haute-Loire fait face à une forte opposition à la redevance incitative. Les opposants dénoncent l’impréparation de la décision. Mais pour le Sictom, il n’est « pas question de tout arrêter ».

Quand on demande à des responsables de Plastic Omnium (fournisseur de services et matériels pour la redevance incitative ou « RI ») des exemples de collectivités où la mise en place de la RI est difficile, ils citent spontanément le Sictom Entre Monts et Vallées (26 000 habitants, à cheval sur l’Ardèche et la Haute-Loire). De fait, on ne peut pas dire que les choses s’y passent pour le mieux.

En 2008, le Sictom a lancé une étude d’optimisation du service des déchets, soutenue financièrement par Eco-Emballages et réalisée par le cabinet Pöyry. Ses résultats ont été rendus en septembre 2009. Selon le directeur du Sictom, Guy Héritier, l’étude pointait notamment un défaut d’optimisation des collectes avec des fréquences allant, selon les communes, de C3 (3 fois/semaine) à C0,5 (1 fois tous les 15 jours). Par ailleurs, la décharge qui sert d’exutoire aux déchets résiduels (non triés) arrive bientôt à saturation.

Pour y remédier, le Sictom a donc décidé, début mars 2010, soit six mois après la remise du rapport de Pöyry, à l’unanimité, de mettre en place la redevance incitative avec facturation en fonction du volume des bacs et du nombre de levées.

Dans la foulée, un appel d’offres a été lancé, remporté par Plastic Omnium, qui s’est vu confier la mission de faire l’enquête de conteneurisation et de fournir les bacs dotés de puce, les systèmes de lecture des puces, etc.

C’est au moment de l’enquête de conteneurisation, durant l’été 2010, que les choses ont commencé à se gâter avec la montée progressive d’une opposition à la RI et la création d’un Collectif “valorisons nos déchets” (CVD). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 11.

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 274 — 15 mai 2024

Au sommaire du numéro 274 de Déchets Infos (15 mai 2024) Dans l’actualité • Collecte pneumatique : stop car trop...

Règlement emballages : la consigne bientôt obligatoire, sauf si…

Le règlement européen PPWR sur les emballages a été approuvé et doit être publié dans les mois prochains. Il est...

Taxe plastique : la France championne d’Europe

En trois ans, la France a payé, au titre de la « ressource plastique » pour le budget de l'UE,...

Collecte pneumatique : stop car trop chère, ou encore ?

Paris arrête la collecte pneumatique dans le 17e arrondissement pour cause de coût trop élevé. Est Ensemble (Romainville) réfléchirait à arrêter...

Déchets Infos n° 273 — 1er mai 2024

Au sommaire du numéro 273 de Déchets Infos (1er mai 2024) Dans l’actualité • Emballages : quels « bonus »...

Emballages ménagers : quels « bonus » et quels « malus » en 2025

Le gouvernement a présenté quatre « orientations » pour améliorer les performances de collecte et de recyclage. Les bonus et malus pourraient...

DASRI : le gouvernement poursuit son objectif de déclassement massif

Un projet de guide sur le tri des déchets d’activités de soins, réalisé par le ministère de la Santé, fixe...

Tontes et feuilles mortes : quand des collectivités les refusent en déchetteries

Quelques collectivités refusent en déchetteries les tontes et parfois les feuilles mortes, arguant qu’il ne s’agirait pas de déchets. L’objectif...

Financement de la DSREP de l’Ademe : interrogations sur les vrais chiffres

EcoDDS affirme que l’Ademe lui demande pour 2023 une redevance représentant 19,4 % du budget total de la DSREP. Les données...

Refus des tontes en déchetteries : des problèmes pratiques et un risque juridique

Refuser en déchetteries les tontes de pelouse et/ou les feuilles mortes n’est a priori pas légal. Cela peut aussi poser...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos