Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Filière PMCB : comment réduire efficacement les dépôts sauvages

Pour limiter les dépôts sauvages, faut-il accueillir les déchets de PMCB sans conditions concernant la légalité des détenteurs ? (photo : Olivier Guichardaz)

La gratuité de la prise en charge des déchets de PMCB (bâtiment) risque d’avoir peu d’effet sur la réduction des dépôts sauvages. La lutte contre le travail au noir et une stratégie de réduction des risques pourraient être plus efficaces.

Cela a été dit et redit : un des buts de la filière de REP (responsabilité élargie des producteurs) appliquée aux PMCB (produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment) est d’éviter ou de limiter au moins les dépôts sauvages des déchets du secteur du bâtiment (voir par exemple le site du ministère de l’Ecologie). Pour ce faire, une des principales mesures de la filière sera l’accueil gratuit des déchets issus du secteur du bâtiment, dans les déchetteries ou directement sur des plates-formes de traitement ; si les déchets sont triés, fût-ce en un nombre limité de flux. Les détenteursn’auront alors pas de raison économique de ne pas aller en déchetterie sur les plates-formes, et les dépôts sauvages dont la motivation serait économique (ne pas payer pour la gestion des déchets) devraient en principe cesser, ou en tout cas fortement diminuer.

Le problème est que cette conception des choses est très théorique. Dans la pratique, compte tenu notamment des modalités d’organisation de la filière et de la typologie des producteurs de déchets de PMCB, on a de grandes chances de manquer en partie l’objectif de lutte contre les dépôts sauvages. […]

Un impact faible ou nul pour les particuliers […]
Des impacts différents chez les professionnels […]
Les obligations de tri et de traçabilité peuvent pousser aux dépôts sauvages […]
La lutte contre le travail au noir cible peu les petits fraudeurs […]
La réduction des risques plutôt que la stricte légalité ? […]
Un gain économique, sans préjudice pour les metteurs en marché […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 218.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 274 — 15 mai 2024

Au sommaire du numéro 274 de Déchets Infos (15 mai 2024) Dans l’actualité • Collecte pneumatique : stop car trop...

Règlement emballages : la consigne bientôt obligatoire, sauf si…

Le règlement européen PPWR sur les emballages a été approuvé et doit être publié dans les mois prochains. Il est...

Taxe plastique : la France championne d’Europe

En trois ans, la France a payé, au titre de la « ressource plastique » pour le budget de l'UE,...

Collecte pneumatique : stop car trop chère, ou encore ?

Paris arrête la collecte pneumatique dans le 17e arrondissement pour cause de coût trop élevé. Est Ensemble (Romainville) réfléchirait à arrêter...

Déchets Infos n° 273 — 1er mai 2024

Au sommaire du numéro 273 de Déchets Infos (1er mai 2024) Dans l’actualité • Emballages : quels « bonus »...

Emballages ménagers : quels « bonus » et quels « malus » en 2025

Le gouvernement a présenté quatre « orientations » pour améliorer les performances de collecte et de recyclage. Les bonus et malus pourraient...

DASRI : le gouvernement poursuit son objectif de déclassement massif

Un projet de guide sur le tri des déchets d’activités de soins, réalisé par le ministère de la Santé, fixe...

Tontes et feuilles mortes : quand des collectivités les refusent en déchetteries

Quelques collectivités refusent en déchetteries les tontes et parfois les feuilles mortes, arguant qu’il ne s’agirait pas de déchets. L’objectif...

Financement de la DSREP de l’Ademe : interrogations sur les vrais chiffres

EcoDDS affirme que l’Ademe lui demande pour 2023 une redevance représentant 19,4 % du budget total de la DSREP. Les données...

Refus des tontes en déchetteries : des problèmes pratiques et un risque juridique

Refuser en déchetteries les tontes de pelouse et/ou les feuilles mortes n’est a priori pas légal. Cela peut aussi poser...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos