Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie

Si le projet est confirmé, la réception des DDS dans les déchetteries pourrait être grandement simplifiée. (photo : Photothèque EcoDDS)

La dernière version du projet de cahier des charges pour la période 2018-2023 autorise une collecte en deux étapes : réception « en mélange » en déchetterie, puis tri sur un point « spécifique ». Les non-conformités devraient donner lieu à une procédure contradictoire. Le ou les éco-organismes auront des objectifs de valorisation matière.

Pour les collectivités impliquées dans la filière des déchets diffus spécifiques (DDS ; peintures, enduits, colles, solvants, produits chimiques et phytosanitaires…), 2018 sonnera peut-être la fin du casse-tête du tri de ces déchets en déchetterie. En effet, la dernière version du projet de cahier des charges de la filière pour la période 2018-2023 (téléchargeable ici), qui sera examinée en commission de filière (ex-commission consultative) le 25 avril, devrait autoriser la « collecte en mélange en déchetterie » des DDS ménagers, et leur tri — en fait une séparation pour déterminer ce qui est inclus dans la filière ou pas — sur un autre lieu, par exemple un « point de tri, transit, regroupement choisi par la collectivité » (point 4.3.4 du cahier des charges).

Si c’est confirmé dans la version définitive, cela simplifiera grandement le travail des collectivités et de leurs agents de déchetteries et devrait permettre un meilleur déploiement de la filière, notamment dans des déchetteries qui jusqu’à présent ne pouvaient pas, faute de place.

Depuis le lancement de la filière en 2013, les collectivités se plaignent en effet de la complexité du tri demandé par l’éco-organisme. A titre d’illustration, la liste des produits qui font partie ou pas de la filière, diffusée par EcoDDS et sur laquelle les agents de déchetteries doivent baser leur tri, fait 12 pages et compte 353 lignes et 5 colonnes. Si un seul déchet est mal trié, EcoDDS refuse la totalité d’un lot, ce qui engendre des coûts et des tâches administratives supplémentaires pour les collectivités. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 113.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie

DDS : vers la fin du casse-tête du tri en déchetterie La dernière version du projet de cahier des charges pour la période 2018-2023 autorise une collecte en deux étapes : réception « en mélange » en déchetterie, puis [ Lire la suite ]

Villers-Saint-Sépulcre
Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal
à son successeur

Villers-Saint-Sépulcre <br/>Le cadeau empoisonné de Ségolène Royal <br/>à son successeur Le site où devait être construit l’incinérateur de l’ex-Symove et où étaient prévues des activités de recyclage est pollué aux cyanures et aux HAP. Une [ Lire la suite ]

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal

Projet de décharge corse : le beau mensonge du cabinet Royal Ségolène Royal ne savait pas que son frère Paul Royal avait travaillé pour les opposants au projet d’ISDND de Giuncaggio, affirme son cabinet. Mais deux courriers [ Lire la suite ]

DDS « ménagers des professionnels » :
la zone grise

DDS « ménagers des professionnels » : <br/>la zone grise Des DDS réglementairement considérés comme ménagers ne sont pas financés par des contributions des metteurs en marché payées à l'éco-organisme. Une absurdité qui devrait perdurer pour [ Lire la suite ]

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées

Collecte des DDS en mélange : deux expérimentations avortées Trivalis et le Smitom Lombric ont collecté des DDS en mélange pendant quelques mois, avec l’accord d’EcoDDS, avant que l’éco-organisme interrompe brutalement l’expérimentation. La collecte des [ Lire la suite ]

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard

Biodéchets des gros producteurs : la réglementation appliquée avec retard La grande distribution est à peu près dans les temps. Les restaurateurs sont globalement très en retard. Les contrôles de l’administration manquent, selon les opérateurs. Ça avance, [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Dossier thématique biodéchets

Les principaux articles de Déchets Infos consacrés à la gestion des biodéchets sont réunis dans un dossier thématique consultable en ligne ici.

Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.
Déchets Infos apprécie et soutient (aussi) le travail de son confrère Habitat & Collectivités Locales.
Menu