Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Biodéchets : l’apport volontaire, moins cher et plus pratique ?

Une borne à compost dans le 7e arrondissement de Lyon. L’apport volontaire présente des avantages mais ne résout pas tout. (photo : Grand Lyon)

Plusieurs grandes villes testent le tri à la source des biodéchets en apport volontaire. La qualité collectée est bonne mais les quantités par habitant sont modestes. Les données sur les coûts restent à consolider. L’apport volontaire pourrait être complémentaire d’autres solutions.

Plusieurs grandes villes ou métropoles se sont lancées récemment ou se lancent actuellement dans la collecte séparée des biodéchets des ménages en apport volontaire. L’objectif pour ces collectivités, comme pour les autres, est d’arriver à être prêtes pour l’échéance du 31 décembre 2023 — date à laquelle les collectivités locales seront tenues, « dans le cadre du service public des déchets », de « mettre en place un tri à la source [des] biodéchets » des ménages (article L541-21-1 du Code de l’environnement, issu de l’article 88 de la loi anti-gaspillage et pour l’économie circulaire, dite loi AGEC).

L’un des intérêts de l’apport volontaire est qu’il permet un accès à la collecte des biodéchets dans les centres urbains où très peu d’habitants disposent d’un jardin pour composter chez eux, tout en réduisant fortement les coûts de collecte par rapport au porte-à-porte, qui peut être très coûteux.

Mais l’apport volontaire peut présenter d’autres avantages.

Nous avons interrogé quelques grandes collectivités sur leur expérience ou leurs projets en la matière. Tour d’horizon. […]

Une collecte toujours accessible […]
Bio-seaux pour tous, mais des positions différentes sur les sacs […]
Consignes de tri : déchets alimentaires presque exclusivement […]
Une bonne qualité mais des quantités limitées […]
Collecte et lavage […]
Coûts : des données parcellaires à consolider […]

Paris : expérimentation […]
Grand Lyon : démarrage dans un arrondissement […]
Strasbourg : plusieurs solutions de collecte […]
Aix Marseille Provence : test en parallèle […]
Nantes Métropole : démarche globale […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 216.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion Si le projet de production de PPO (papier pour ondulé) arrive à son terme, il intensifiera la demande française en carton brun récupéré et en [ Lire la suite ]

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux »

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux » La prise en charge des déchets de PMCB collectés en mélange par les collectivités pourrait être reportée à 2024. Plusieurs autres dispositions du projet de [ Lire la suite ]

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice La Chambre syndicale du reraffinage et Eco-Huile reprochent notamment à l’arrêté d’agrément de porter atteinte à la liberté du commerce et au secret des affaires, [ Lire la suite ]

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée Le président-candidat Emmanuel Macron a annoncé la « fermeture » de « 50 grandes décharges à ciel ouvert ». Or celles-ci sont déjà fermées depuis des années et leur « [ Lire la suite ]

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route Selon l’OCDE, les autorités locales et nationales sont les principales responsables des disséminations de plastiques dans l’environnement, bien plus que les consommateurs. Et la majorité [ Lire la suite ]

TMB et biodéchets : la QPC rejetée

TMB et biodéchets : la QPC rejetée Le Conseil constitutionnel argumente curieusement sur la libre administration des collectivités, et pas du tout sur la rupture d’égalité devant la loi et l’incompétence négative. Le [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos