Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Biodéchets, précollecte et compostage de proximité : quels risques ?

Se prémunir contre les risques biologiques liés au tri à la source des biodéchets nécessite notamment une bonne gestion des bacs.

Selon l’Ineris, le tri à la source des biodéchets des ménages peut générer des risques sanitaires. Certains sont sérieux si les précautions nécessaires ne sont pas prises : collecte au minimum hebdomadaire, lavage des bio-seaux et des bacs, tri rigoureux…

Trier ses biodéchets, les stocker quelques jours chez soi avant de les évacuer et enfin les composter dans un composteur domestique ou de proximité présente-t-il des risques sanitaires ? C’est la question qu’a posée le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) à l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques). La réponse figure dans un rapport intitulé Risques liés a la collecte séparée et à la valorisation des biodéchets par les particuliers, rendu public il y a quelques jours.

Le sujet est d’importance. La loi « Royal » sur la transition énergétique et la croissance verte (LTECV) a en effet fixé un objectif de « généralisation » du « tri à la source » des biodéchets « pour tous les producteurs de déchets », particuliers comme professionnels, « avant 2025 ». Or l’Ineris fait remarquer que les risques liés aux biodéchets ne sont pas les mêmes que ceux liés aux ordures ménagères résiduelles (OMR) car les matières fermentescibles, disparates et aérées dans les OMR (en raison de la présence d’autres déchets), sont concentrées et moins aérées dans les biodéchets triés à la source.

Pour son rapport, l’Ineris a fait une revue et une synthèse de la littérature scientifique. Sans surprise, « les enjeux principaux sont liés à l’éventuel développement, lors des différentes étapes de stockage et de collecte des biodéchets, de populations de microorganismes pathogènes ». […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 132.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos