Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Compostage de proximité : un arrêté à risques

L’arrêté du 9 avril autorise le compostage de proximité jusqu’à 52 tonnes/an de sous-produits animaux, hors ICPE et sans agrément sanitaire.

Un arrêté sur le compostage de proximité autorise à traiter jusqu’à 52 tonnes/an de biodéchets contenant des sous-produits animaux, hors ICPE et sans agrément sanitaire. Les professionnels pointent les risques sanitaires et de détournement de la réglementation sur les gros producteurs.

Le gouvernement a publié le 24 avril dernier un arrêté du 9 avril du ministère de l’Agriculture sur le compostage, la méthanisation, le compostage de proximité et les sous-produits animaux. Ce texte était en préparation depuis des mois.

Pour le compostage et la méthanisation « industriels », en installation classée (ICPE), l’arrêté fixe notamment des couples durée/température permettant d’hygiéniser les matières organiques contenant des sous-produits animaux de catégorie 3 (SPA3) et en particulier des déchets de cuisine et de table (DCT). […]

Ce point fait peu débat parmi les professionnels. Il permettra en particulier aux unités de compostage et de méthanisation qui procèdent et veillent à une bonne montée en température d’assurer l’hygiénisation des SPA3 sans nécessairement passer par une phase spécifique supplémentaire.

La partie de l’arrêté qui suscite le plus de controverse est celle sur le compostage de proximité. […]

Lire aussi : La circulaire de 2012 sur le compostage de proximité bientôt « revisitée »

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 137.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Consigne : une CMP conclusive, et après ?

Consigne : une CMP conclusive, et après ? L’extension des consignes de tri a peu de chance d’atteindre les objectifs fixés pour fin 2022. La collecte hors foyer organisée par Citeo a des [ Lire la suite ]

Crématoriums : la très obscure valorisation des métaux extraits des cendres

Crématoriums : la très obscure valorisation des métaux extraits des cendres Taxe sur les métaux précieux non payée, transferts transfrontaliers non notifiés, TVA à taux zéro, défiscalisation des sommes rétrocédées, données économiques incohérentes, collectivités et opérateurs [ Lire la suite ]

Crématoriums et récupération des métaux : opacité à tous les étages

Crématoriums et récupération des métaux : opacité à tous les étages Les collectivités et les opérateurs funéraires ne répondent que très peu aux questions. Des documents obligatoires ne sont pas communiqués. Au-delà des aspects comptables et financiers, nous [ Lire la suite ]

On vous résume le dossier « consigne » en 5 points

On vous résume le dossier « consigne » en 5 points Vous ne comprenez rien au dossier "consigne" ou avez raté des épisodes ? On vous résume ici les points essentiels. 1. Pourquoi un projet de consigne A l’origine [ Lire la suite ]

Consigne : mensonges et manipulations d’Etat

Consigne : mensonges et manipulations d’Etat L’Assemblée nationale a adopté vendredi 20 décembre vers 1 heure 30 du matin, en première lecture, le projet de loi sur l’économie circulaire. Il n’y avait pas foule [ Lire la suite ]

La consigne fait baisser de 30 % les ventes de bouteilles ?

La consigne fait baisser de 30 % les ventes de bouteilles ? Le cabinet de Brune Poirson ne justifie pas cette affirmation faite par la secrétaire d’Etat à l’Assemblée nationale en novembre dernier. Les données disponibles sur [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu