Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Consigne : que valent les paroles d’un président de la République et d’un Premier ministre ?

Le président Emmanuel Macron lors de son discours au congrès de l’AMF. (capture d’écran de C Politique du 15 décembre 2019)

L’amendement du gouvernement sur la consigne, adopté par l’Assemblée, ne correspond pas aux engagements pris par le président Emmanuel Macron et par Edouard Philippe au congrès des maires de France. Une entorse à la parole donnée qui laissera des traces.

Ce sont des mots qui n’avaient pas été prononcés à la va-vite entre deux portes ou devant un micro tendu, mais de façon réfléchie et répétée puis publiés sur les sites Internet de l’Elysée et de Matignon. Le 19 novembre dernier, au congrès de l’Association des maires de France (AMF), le président de la République Emmanuel Macron avait affirmé qu’en matière de consigne, « rien ne se fera[it] sans l’accord des maires » (voir le texte du discours). Deux jours plus tard, le Premier ministre Edouard Philippe, toujours au congrès de l’AMF, avait précisé la pensée présidentielle (les passages soulignés le sont par nous) : « Le système proposé dans le texte porté par Brune Poirson existe et a fait ses preuves dans plusieurs pays. Ce n’est pas le nôtre et il fonctionne peut-être différemment, mais il existe. Le projet prévoit la possibilité de mettre en place la consigne mais ne l’oblige pas. Et le président l’a dit : nous ne mettrons pas en œuvre la consigne sans l’accord des associations d’élus parce que nous avons tout intérêt à avancer de concert plutôt qu’en opposition, en foisonnement et donc en désordre » (voir le texte du discours).

Plusieurs médias en avaient déduit que « le gouvernement recul[ait] sur la consigne » (L’Usine nouvelle) ou que « la consigne des bouteilles plastiques ne sera[it] pas imposée aux maires » (Les Echos). […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 175.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos