Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Plastiques bromés des DEEE :
des traitements toujours non conformes à la réglementation

Des déchets « polluants organiques persistants » (POP) et « dangereux » issus de DEEE sont toujours traités comme des déchets ordinaires.

En dépit de déclarations rassurantes et variables d’Eco-systèmes, des plastiques bromés « POP » et « dangereux » de DEEE sont, selon nos informations, toujours enfouis, valorisés comme CSR voire même recyclés — des modes de traitement qui sont interdits. Les pouvoirs publics laissent faire, jusqu’à présent.

Que deviennent les plastiques de DEEE qui contiennent des retardateurs de flamme bromés (RFB) ? Selon nos informations, certains sont toujours traités comme des déchets ordinaires.

Pour mémoire, une partie de ces plastiques sont des déchets à la fois « dangereux » au regard de la réglementation sur les déchets, et « POP » (polluants organiques persistants) au regard du règlement européen sur les POP. Ils sont considérés notamment comme des perturbateurs endocriniens, susceptibles de présenter un danger pour la santé humaine et pour l’environnement.

Ils pourraient par exemple générer des retards de développement cognitif pour les personnes exposées in utero. Ils sont en outre bioaccumulables dans les organismes vivants, d’où leur nom, et le fait que le règlement européen vise à ce qu’ils soient définitivement éliminés.

Selon Eco-systèmes, principal éco-organisme du secteur avec 80 % du marché,
le gisement considéré s’élèverait 1 300 tonnes relevant de sa responsabilité, auxquelles il faudrait ajouter environ 300 tonnes relevant d’Ecologic. […]

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 108.

Dans la même enquête :
 Les plastiques des écrans plats et des PAM bientôt « déchets POP »
 Recycler des plastiques POP : une pratique persistante, selon des professionnels
 Eco-systèmes en retard sur la réglementation POP


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets Cartouches de gaz, aérosols, teintures, encres et produits à base d’hydrocarbures font désormais partie du périmètre. La filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) applicable aux [ Lire la suite ]

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE L’achat, s’il se fait, devrait aboutir d’ici au moins « 6 à 9 mois ». Le nouvel ensemble pourrait représenter, à terme, près de 50 % du marché du [ Lire la suite ]

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions Un rapport publié par le ministère de l’Ecologie souligne le manque de données sur les impacts environnementaux des emballages en plastique à usage unique, de [ Lire la suite ]

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de « permettre 100 % de plastique recyclé d’ici 2025 » est transcrite dans les textes de manière non contraignante. On se souvient [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème