Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Salade niçoise sur le marché de l’incinérateur de Nice

Image de synthèse présentant une vue aérienne l’état final du projet de rénovation de l’incinérateur de Nice. (illustration : © Métropole Nice Côte d’Azur)

Les exploitations de l’incinérateur et du réseau de chaleur de Nice ont été attribuées à Veolia et à Dalkia. Une enquête pour « favoritisme » est ouverte, suite à un signalement de la métropole au procureur. Le fait invoqué dans le signalement paraît bien mince. La compréhension de ce qui se joue dans ce dossier n’est pas simple…

Les marchés d’exploitation de l’incinérateur de Nice, baptisé Arianéo, et de son réseau de chaleur et de froid ont été attribués fin juillet par la métropole Nice Côte d’Azur au groupement constitué de Valsud (filiale de Veolia) et de la Banque des territoires pour l’incinérateur, et à Dalkia (filiale d’EDF) pour le réseau de chaleur.

Le dossier est d’importance. Pour l’incinérateur, le marché porte sur la rénovation de l’usine et son exploitation pendant 20 ans sous la forme d’une délégation de service public (DSP). Le précédent contrat, déjà détenu par Veolia, avait une durée initiale de 40 ans.

Le marché inclut aussi la création d’un centre de tri des collectes sélectives.

Le chiffre d’affaires du concessionnaire devrait être, toujours pour l’incinérateur, de 880 M€ sur 20 ans, dont :
— 307 millions pour le traitement des OMR et des boues d’épuration de Nice Côte d’Azur et pour le tri des collectes sélectives de la métropole ;
— et 573 M€ émanant d’autres activités : incinération de déchets tiers (collectivités voisines et entreprises), incinération de DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux), vente d’électricité et de chaleur, vente des matériaux recyclés.

Le coût des travaux à réaliser s’élève à plus 222 M€, dont 158 M€ pour l’incinérateur lui-même et près de 56 M€ pour le centre de tri.

Avec le réseau de chaleur, le montant total des deux marchés s’élève à 1,2 Md€. […]

Rebondissements depuis 2017
Réticences du président de la métropole
Note globale contre coût global
Un « article 40 » et une enquête pour favoritisme
Un prétexte pour évincer un candidat ?
Signalement au procureur : d’où vient l’information et qui signale ?
Un « signaleur » promu
Deux personnalités naguère épinglées par la CRC
Capacité identique, coût de traitement plutôt bas
Une communication erratique

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 214.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion Si le projet de production de PPO (papier pour ondulé) arrive à son terme, il intensifiera la demande française en carton brun récupéré et en [ Lire la suite ]

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux »

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux » La prise en charge des déchets de PMCB collectés en mélange par les collectivités pourrait être reportée à 2024. Plusieurs autres dispositions du projet de [ Lire la suite ]

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice La Chambre syndicale du reraffinage et Eco-Huile reprochent notamment à l’arrêté d’agrément de porter atteinte à la liberté du commerce et au secret des affaires, [ Lire la suite ]

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée Le président-candidat Emmanuel Macron a annoncé la « fermeture » de « 50 grandes décharges à ciel ouvert ». Or celles-ci sont déjà fermées depuis des années et leur « [ Lire la suite ]

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route Selon l’OCDE, les autorités locales et nationales sont les principales responsables des disséminations de plastiques dans l’environnement, bien plus que les consommateurs. Et la majorité [ Lire la suite ]

TMB et biodéchets : la QPC rejetée

TMB et biodéchets : la QPC rejetée Le Conseil constitutionnel argumente curieusement sur la libre administration des collectivités, et pas du tout sur la rupture d’égalité devant la loi et l’incompétence négative. Le [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos