Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Ségolène Royal invoque « le capital » d’ERP
pour justifier son non-réagrément

Ségolène Royal

Ségolène Royal

Le 16 février dans la soirée, lors du débat au Sénat sur le projet de loi sur la transition énergétique et pour la croissance verte (PLTECV), Ségolène Royal a justifié le non-réagrément d’ERP France, éco-organisme chargé des DEEE, par son « capital » et son « modèle économique », qui seraient incompatibles avec « le modèle français des éco-organismes ».

Le compte rendu analytique officiel des débats du Sénat a bien gardé la mention du « modèle économique », mais il n’a pas conservé celle du « capital » de l’éco-organisme. Le mot a pourtant bien été prononcé par Ségolène Royal, comme le prouve l’enregistrement audio de la séance, réalisé par Déchets Infos.
(Tendez l’oreille et montez le son, la qualité de l’enregistrement n’est pas excellente.)

 

De même, selon le compte rendu analytique, Ségolène Royal parle d’un modèle économique qui aurait été « validé » par le tribunal administratif. Outre que le tribunal administratif n’a rien « validé » (ce n’est pas son rôle, il a jugé une décision du ministère de l’Ecologie entachée d’un « doute sérieux quant à sa légalité »…), le mot employé par Ségolène Royal était « cautionné »

 

Mise à jour du 18 février à 11h : le compte rendu intégral des débats (discussions sur l’article 19 nonies) reprend, en l’état, les mots employés par Ségolène Royal, figurant sur notre enregistrement. Ce compte rendu est, à ce jour, encore provisoire.

 

L’article complet dans Déchets Infos n° 63

A lire aussi : Non-réagrément d’ERP : Ségolène Royal va en cassation et contredit son ministère

Et sur le même thème :
Déchets Infos n° 62
DEEE / ERP : des sénateurs au secours des pouvoirs publics

Déchets Infos N° 61
DEEE : le censeur d’Etat censuré ?

Déchets Infos n° 60
ERP France non réagréé, la filière DEEE en zone de turbulences

Des reproches variables et un timing bousculé
Un dossier très politique
ERP, révélateur d’une réglementation mal fagotée
Eco-systèmes et les distributeurs : quelle non-lucrativité ?

Déchets Infos n° 57
DEEE : monopole ou pluralité des éco-organismes ?
Provisions financières des éco-organismes : matelas ou moyen de dumping ?
Equilibrage entre éco-organismes, ou comment ne pas payer pour les autres
Collectes de proximité des DEEE : chères pour peu de tonnages ?
Concurrence entre éco-organismes : un aiguillon et une roue de secours


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG

Barbara Pompili, une ministre proche des ONG Lorsqu’elle était députée, Barbara Pompili a déposé de nombreux amendements « travaillés » avec des ONG, en particulier avec Zero Waste France. S’il y en a qui ont [ Lire la suite ]

Quand Jean Castex s’occupait de déchets

Quand Jean Castex s’occupait de déchets Lorsqu’il était magistrat à la Cour des comptes, Jean Castex avait audité les comptes d’Eco-Emballages, d’Adelphe et de 14 autres éco-organismes. Ses conclusions faisaient la part [ Lire la suite ]

Convention citoyenne : les déchets maltraités

Convention citoyenne : les déchets maltraités Les propositions de la Convention citoyenne en matière de déchets n’ont pas été élaborées dans de bonnes conditions. Souvent confuses, parfois contradictoires ou irréalistes, basées [ Lire la suite ]

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ?

Plastiques recyclés : quels objectifs d’incorporation et comment y arriver ? La mission CGEDD et du CGE, dont on attend le rapport, devrait proposer un taux moyen d’incorporation de recyclé, probablement de 20 %, variable selon les [ Lire la suite ]

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés

Biodéchets et grandes villes : des coûts qui peuvent être très élevés Dans certaines configurations, le coût du tri à la source des biodéchets dans les grandes villes peut être très élevé. La surtransposition française de la [ Lire la suite ]

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé

Risque Covid : les recommandations pour la prévention évoluent en ordre dispersé Les recommandations des différentes autorités concernant les moyens de prévention contre le Covid-19 continuent d’évoluer sans être toujours très cohérentes. Tour d'horizon des derniers changements [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème