Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Redevance incitative ou pas :
qui s’y frotte s’y SPIC

Le passage à la redevance — incitative ou pas — entraîne des modifications importantes pour le service des déchets dont, selon plusieurs jurisprudences, le passage du statut de service public administratif (SPA) à celui de service public à caractère industriel et commercial (SPIC). Des incertitudes demeurent sur la TVA à appliquer aux usagers.

Pour une collectivité locale, le passage de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) à la redevance (REOM), qu’elle soit incitative ou pas, n’est pas qu’un simple changement du mode de facturation. Il implique aussi un certain nombre de changements, notamment juridiques et comptables, que le Cercle national du recyclage (CNR) a entrepris de résumer dans une note diffusée sur son site Internet.

La principale conséquence du passage à la REOM est que le service d’élimination des déchets n’est plus un service public administratif (SPA) mais un service public industriel et commercial (SPIC).

C’est lié en particulier au fait que le service est alors financé non par une taxe (la TEOM) mais précisément par une redevance, par définition proportionnelle au service rendu, ce qui, de facto, rapproche son activité de celle d’une entreprise privée. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs jurisprudences, dont une du Conseil d’Etat (1997) et deux du Tribunal des conflits (1996 et 2007). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 11.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Le texte du projet de loi sur l'économie circulaire soumis au conseil des ministres

Le texte du projet de loi sur l'économie circulaire soumis au conseil des ministres Il est là, il est tout frais : nous présentons ici le texte du projet de loi sur l'économie circulaire, dit projet de loi "anti-gaspillage", [ Lire la suite ]

France Info parle du projet de consigne sur les bouteilles et canettes

France Info parle du projet de consigne sur les bouteilles et canettesCe matin, Déchets Infos était sur France Info pour parler du projet de consigne pour recyclage des bouteilles en plastique et des canettes.   Voir aussi l'article [ Lire la suite ]

Eco-organismes/collectivités : le Tribunal des conflits tranche pour des contrats privés

Eco-organismes/collectivités : le Tribunal des conflits tranche pour des contrats privés Le rapporteur public a estimé qu’il n’y a pas de lien entre le service public des déchets et les contrats signés entre un éco-organisme et [ Lire la suite ]

Consigne : le rapport confidentiel et ses chiffres étonnants

Consigne : le rapport confidentiel et ses chiffres étonnants Un rapport confidentiel de Citeo et des metteurs en marché, daté de février dernier et que nous présentons ici, estime le coût total de la consigne, [ Lire la suite ]

Directive SUP : le très étrange objectif de collecte de 90 %

Directive SUP : le très étrange objectif de collecte de 90 % Le taux de collecte séparée de 90 % imposé aux bouteilles pour boissons en plastique par la directive « SUP » a des justifications dont on peut douter. [ Lire la suite ]

TMB : le SIL gagne en cassation

TMB : le SIL gagne en cassation Le Syndicat intercommunautaire du littoral (SIL) obtient la cassation de l’arrêt qui annulait son arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter. La LTECV (« loi Royal ») ne s’applique donc [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu