Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Redevance incitative :
une étude pour pas grand-chose

L'étude du CGDD n'apporte rien de très nouveau par rapport à ce qu'on sait déjà.

L’étude du CGDD n’apporte rien de très nouveau par rapport à ce qu’on sait déjà.

Une étude du ministère de l’Environnement démontre que la redevance incitative augmente les quantités triées et réduit les OMR… ce que l’on sait depuis des années. Le phénomène des « incivilités » (dépôts sauvages, brûlages…) reste mal appréhendé.

Le Commissariat général au développement durable (CGDD, un service du ministère de l’Environnement) a publié récemment une étude intitulée « La tarification incitative de la gestion des ordures ménagères – Quels impacts sur les quantités collectées ? » Cité par plusieurs confrères, ce travail (téléchargeable ici) est salué par son préfacier, l’économiste Matthieu Glachant, comme ayant un « immense mérite », celui d’« objectiver un débat reposant aujourd’hui sur l’anecdote et les préjugés ». L’étude répondrait ainsi aux opposants de la tarification incitative qui « nient ses effets et insistent sur le coût de sa mise en œuvre et les risques liés au développement de comportements inciviques », tandis que ses partisans « y voient la panacée permettant de diminuer la production de déchets et d’augmenter la collecte sélective ».

Le message essentiel de l’étude peut être résumé en trois points :
« le passage en tarification incitative entraîne principalement une baisse de la production de déchets et une augmentation du tri » ;
« les collectivités passées en tarification incitative ont connu une diminution beaucoup plus forte des ordures ménagères résiduelles collectées que chez les collectivités similaires, et une hausse significative des déchets triés » ;
« les incivilités [dépôts et brûlages sauvages, etc. ; ndlr] existent mais restent un problème mineur ».

La nouveauté de l’étude est d’avoir appliqué une méthode dite « d’appariement » pour comparer les performances de tri et les quantités de déchets produites dans des collectivités qui ont instauré la tarification incitative, et celles de collectivités qui ne l’ont par instaurée.

L’appariement consiste, en gros, à essayer de rassembler des collectivités aux caractéristiques semblables, selon divers critères, afin que les comparaisons ne soient pas faussées par des facteurs extérieurs à ce qu’on essaye de comparer. L’appariement conférerait à l’étude une solidité scientifique que les précédentes études n’auraient pas.

Problème : pour qui connaît un peu le sujet, l’étude du CGDD n’apporte pas grand-chose de nouveau. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 89.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Grand débat, déchets et économie circulaire : quels enseignements ?

Grand débat, déchets et économie circulaire : quels enseignements ? Les contributions sur le thème de la transition énergétique comportent moins de doublons que celles de l’ensemble du Grand débat. Les contributeurs se montrent sensibles à [ Lire la suite ]

Biodéchets : le tri à la source est-il une fin en soi ?

Biodéchets : le tri à la source est-il une fin en soi ? La France s’oriente vers une obligation stricte et générale de tri à la source des biodéchets des ménages. La Commission européenne et le Parlement européen [ Lire la suite ]

Méthanisation : le ministère interdit certains mélanges

Méthanisation : le ministère interdit certains mélanges Mélanger dans un méthaniseur des boues d’épuration urbaines avec des biodéchets triés à la source est interdit. Idem pour la FFOM extraite par tri mécanique [ Lire la suite ]

Contrats publics ou privés : le Tribunal des conflits est saisi

Contrats publics ou privés : le Tribunal des conflits est saisi Le Tribunal des conflits devrait dire d’ici 3 à 6 mois si les contrats entre un éco-organisme et une collectivité sont de droit privé ou public. Il faudra [ Lire la suite ]

Non-(ré)agrément d’ERP France : des décisions judiciaires en demi-teinte

Non-(ré)agrément d’ERP France : des décisions judiciaires en demi-teinte ERP France voit son non-réagrément de 2014 pour les DEEE confirmé par la cour d’appel, ses prévisions de collecte étant jugées insuffisamment justifiées. Pour les panneaux [ Lire la suite ]

Capsules de café : Nespresso vantard sur la valorisation

Capsules de café : Nespresso vantard sur la valorisation Nespresso assure que « 60 % » de ses capsules sont « recyclées ou valorisées » après usage. En fait, 81 % de l’aluminium qui les compose et 60 % du café [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.