Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Tarification incitative, avantages, incivilités :
des chiffres

L’Ademe du Grand Est a étudié les effets bénéfiques de la tarification incitative et les « incivilités ». (photo : Grand Besançon)

L’Ademe a mesuré, en Lorraine, les impacts positifs et négatifs de la tarification incitative, sur le plan environnemental, économique et comportemental. Des enseignements parfois inédits, notamment concernant les effets pervers (dépôts, brûlages…).

Les pouvoirs publics le reconnaissent eux-mêmes : le développement en France de la tarification incitative (TI) du service public des déchets patine. La loi « Royal » pour la transition énergétique et la croissance verte (LTECV) a fixé un objectif de « généralisation » à terme de la TI, avec une première étape à 15 millions d’habitants couverts en 2020 et une deuxième à 25 millions en 2025. Mais pour l’instant, on en est loin. Fin 2017, moins de 7 millions d’habitants étaient soumis à un tel dispositif, soit un petit peu plus de 10 % de la population, principalement en milieu rural ou semi-urbain. Le Grand Besançon est la seule collectivité urbaine d’importance à avoir franchi le pas.

Les réticences des élus à se lancer dans la TI tiennent notamment au fait que si l’on connaît biens ses avantages, on connaît moins bien ses inconvénients et surtout leur ampleur.

Pour essayer de lever les réticences et accélérer le mouvement, l’Ademe a lancé une grande campagne d’information et de formation à destination des collectivités locales, qu’elle décline dans toutes les régions. Mais il n’est pas certain que cela suffise.

La Lorraine fait partie des régions où la TI est la plus implantée (avec l’Alsace et Champagne Ardennes auxquelles elle est maintenant associée dans le Grand Est, la Bretagne, les Pays de la Loire et la Bourgogne Franche Comté). Fin 2016, la tarification incitative y était effective dans 35 collectivités représentant 410 000 habitants (17 % de la population lorraine). Les projets en cours amèneront à dépasser les 700 000 habitants en 2020, selon l’Ademe.

Entre 2014 et 2017, la délégation régionale du Grand Est de l’Ademe a fait réaliser par le bureau Inddigo une étude pour faire le bilan dans les collectivités pratiquant la TI sur le territoire de l’ex-région Lorraine. […]

Egalement dans ce dossier :
 Effets pervers : les limites de l’étude
Forte baisse sur les déchets de cuisine
Brûlages sauvages : quels impacts

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 131.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Le discours de Brune Poirson en clôture du congrès 2018 d'Amorce

Le discours de Brune Poirson en clôture du congrès 2018 d'AmorceVoici l'intégralité du discours prononcé par Brune Poirson le 19 octobre 2018 au Havre. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et [ Lire la suite ]

Collecte « robotisée » : comment, jusqu’où, quand ?

Collecte « robotisée » : comment, jusqu’où, quand ? La collecte des déchets est de plus en plus automatisée et robotisée, ce qui pourrait changer radicalement le métier dans les années à venir. Intérêt : [ Lire la suite ]

Isséane, un soupçon de corruption invérifiable ?

Isséane, un soupçon de corruption invérifiable ? L’ancien directeur d’Inova France aurait avoir versé de l’argent à un « lobbyiste » dans le cadre de la construction de l’incinérateur Isséane d’Issy-les-Moulineaux. Mais les nouvelles [ Lire la suite ]

Hausse de la TGAP : la grogne monte

Hausse de la TGAP : la grogne monte Le Syctom, plus gros syndicat de France, estime être injustement pénalisé par la hausse prévue de la TGAP. Dans un vœu de son bureau, il [ Lire la suite ]

TGAP : des simulations pessimistes, localement et globalement

TGAP : des simulations pessimistes, localement et globalement Selon des simulations réalisées par Amorce, la hausse de la TGAP pourrait coûter entre 200 et 450 M€ par an aux collectivités à partir de 2025, soit [ Lire la suite ]

Ihol en passe d’être vendu à Veolia

Ihol en passe d’être vendu à Veolia Le groupe indépendant basé à Nice conçoit, construit et exploite des installations de traitement. La société Ihol, basée à Nice, concepteur, constructeur et exploitant d’installation de [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.