Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Un calculateur en ligne de compostage partagé

Un site de compostage partagé à Issy-les-Moulineaux. (photo : Olivier Guichardaz)

Combien de sites de compostage partagé faudrait-il mettre en place sur un territoire donné pour considérer que le « tri à la source » des biodéchets y est généralisé, en appliquant les critères prévus par le projet de décret « biodéchets et TMB » du ministère de l’Ecologie (voir Déchets Infos n° 196) ?

Notre calculateur en ligne (ci-dessous) se base sur l’hypothèse que les sites de compostage partagé sont composés chacun de trois composteurs de 600 litres (1 pour les apports en biodéchets frais, 2 pour la maturation). Nous ne comptons pas le composteur destiné au stockage du broyat.

Le calculateur postule également que sur le territoire considéré, le tri à la source toucherait 95 % de la population (exigence minimale du projet de décret « biodéchets et TMB ») et ne serait pratiqué que via le compostage partagé. Or il est aussi possible de pratiquer le tri à la source via la collecte séparée (en porte-à-porte ou en apport volontaire) ou le compostage domestique (mais avec, dans le projet de décret « biodéchets et TMB », les mêmes exigences que celles du compostage partagé, pour ce qui est des capacités disponibles par personne).

Le projet de décret prévoit par ailleurs un critère de distance maximale par rapport aux sites de compostage, que nous n’intégrons pas dans le calculateur. Pour les territoires urbains, vu le nombre de sites requis en fonction de la population, les distances sont de toute façon respectées si les sites sont bien répartis.

Les résultats donnés sont des valeurs minimales en nombre de composteurs et de site de compostage à atteindre pour respecter les critères contenus dans le projet de décret. Plus de détails dans notre article.

Voir aussi notre dossier Spécial Biodéchets :
Biodéchets : comment généraliser le tri à la source
Biodéchets, TMB, déchets verts… : des normes bientôt plus sévères sur les composts

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets Cartouches de gaz, aérosols, teintures, encres et produits à base d’hydrocarbures font désormais partie du périmètre. La filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) applicable aux [ Lire la suite ]

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE L’achat, s’il se fait, devrait aboutir d’ici au moins « 6 à 9 mois ». Le nouvel ensemble pourrait représenter, à terme, près de 50 % du marché du [ Lire la suite ]

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions Un rapport publié par le ministère de l’Ecologie souligne le manque de données sur les impacts environnementaux des emballages en plastique à usage unique, de [ Lire la suite ]

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de « permettre 100 % de plastique recyclé d’ici 2025 » est transcrite dans les textes de manière non contraignante. On se souvient [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème