Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Bateaux de plaisance : la filière bientôt lancée, déjà attaquée

Faute de filière commode de démantèlement, de nombreux bateaux hors d’usage encombrent les ports et les zones de mouillage. (capture d’écran d’un film du Nautic Paris)

Le cahier des charges de la filière « bateaux de plaisance et de sport » devrait être arrêté d’ici peu, pour un démarrage prévu début 2018. Mais la Fédération des industries nautiques (FIN) a déposé un recours pour faire annuler le décret créant la filière.

La filière des déchets de bateaux de plaisance et de sport (DBPS) sera-t-elle lancée le 1er janvier 2018 pour 4 ans, comme prévu par le Code de l’environnement, ou tombera-t-elle à l’eau dans quelques mois pour cause d’annulation du décret qui l’instaure ? Difficile à dire pour l’instant.

D’un côté, les pouvoirs publics sont en train de mettre la dernière main au projet de cahier des charges de la filière. Une version presque définitive a été communiquée il y a quelques jours aux parties prenantes (téléchargeable ici). Une version définitive est annoncée pour cette semaine. Selon plusieurs sources, elle ne devrait différer de la précédente version que sur des points mineurs. Une fois le cahier des charges publié — probablement avant l’été —, le ou les candidats devront préparer leur dossier de demande d’agrément. Le ou les arrêtés d’agrément pourraient être signés à l’automne prochain.

D’un autre côté, on a appris que la Fédération des industries nautiques (FIN), qui regroupe tous les professionnels du secteur dont les fabricants et importateurs de bateaux, a déposé il y a plusieurs semaines un recours au Conseil d’Etat visant à faire annuler le décret du 23 décembre 2016 instaurant la filière. Difficile de dire quels sont les griefs de la FIN : contactée à plusieurs reprises, elle n’a pas donné suite. Selon plusieurs proches du dossier, les professionnels souhaiteraient qu’une étude d’impact et une étude du gisement soient réalisées préalablement au démarrage de la filière. « Nous voulons la filière, mais pas comme cela », aurait déclaré un représentant de la FIN. On ne sait pas encore dans quel délai le recours pourra être jugé. […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 114.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Ce qu’a promis Emmanuel Macron
en économie circulaire

Ce qu’a promis Emmanuel Macron <br/>en économie circulaire Lutte contre le gaspillage alimentaire, modifications des bonus-malus sur les REP, actions sur la durée de vie des produits, consignes de tri, évolution de la [ Lire la suite ]

Agréments emballages :
ce qui va changer… ou pas

Agréments emballages : <br/>ce qui va changer… ou pas Les agréments de la filière emballages pour 2018-2022 et l’arrivée d’un concurrent d’Eco-Emballages vont changer un peu les règles du jeu pour les parties prenantes. [ Lire la suite ]

Incinérateur de Passy
Pour un traitement cosmétique et politique des fumées

Incinérateur de Passy <br/>Pour un traitement cosmétique et politique des fumées Avant de quitter son ministère, Ségolène Royal a imposé à l’incinérateur de Passy des mesures destinées paraît-il à réduire la pollution de la vallée de [ Lire la suite ]

Emballages : comment Léko veut se placer

Emballages : comment Léko veut se placer Le nouvel éco-organisme agréé pour la filière emballages, Léko, est condamné à se distinguer dans un cadre très contraint. Il tente le pari en souhaitant [ Lire la suite ]

Valorisation mixte du biogaz : la méthanisation industrielle et territoriale oubliée

Valorisation mixte du biogaz : la méthanisation industrielle et territoriale oubliée L’injection dans le réseau du biométhane issu de méthaniseurs reste économiquement pénalisée si l’installation pratique aussi la valorisation électrique et thermique. La double valorisation du biogaz [ Lire la suite ]

Biogaz de décharge : la double valorisation n’est plus pénalisée

Biogaz de décharge : la double valorisation n’est plus pénalisée Les ISDND peuvent désormais faire de la cogénération et de l’injection (ce qu'on appelle la double valorisation) sans décote sur le prix d’achat. On attend [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Dossier thématique biodéchets

Les principaux articles de Déchets Infos consacrés à la gestion des biodéchets sont réunis dans un dossier thématique consultable en ligne ici.

Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.
Déchets Infos apprécie et soutient (aussi) le travail de son confrère Habitat & Collectivités Locales.
Menu