Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Eco-organismes/collectivités : le Tribunal des conflits tranche pour des contrats privés

Le Tribunal des conflits estime que les collectivités locales sont des « prestataires » des éco-organismes.

Le rapporteur public a estimé qu’il n’y a pas de lien entre le service public des déchets et les contrats signés entre un éco-organisme et une collectivité locale. Il n’y aurait pas, non plus, de clause exorbitante du droit commun leur conférant la qualité de contrat administratif.

C’est une décision qui devrait faire du bruit dans le milieu des filières de responsabilité élargie des producteurs (REP). Le Tribunal des conflits (TC), chargé de départager les conflits de compétence entre les juridictions administratives et judiciaires, a jugé le 1er juillet dernier que les contrats entre un éco-organisme et une collectivité locale sont de droit privé et relèvent donc des juridictions judiciaires. La majorité des observateurs que nous avions consultés s’attendaient à une décision inverse, à savoir que le TC reconnaîtrait le caractère public de ces contrats.

L’affaire concerne le syndicat Sud Rhône Environnement (SRE) et l’éco-organisme EcoDDS, chargé des déchets diffus spécifiques (DDS : peintures, colles, phytosanitaires, produits chimiques…). Mais d’autres litiges identiques ou presque sont pendants, concernant d’autres collectivités et EcoDDS.

Suite à un litige portant sur des non-conformités de DDS collectés, SRE avait émis un titre de recette qu’EcoDDS n’avait que partiellement réglé. Pour n’avoir pas à régler le solde, l’éco-organisme avait saisi le tribunal de proximité (juridiction judiciaire), qui s’était déclaré incompétent. EcoDDS avait fait appel, mais la cour d’appel avait confirmé le jugement de première instance. EcoDDS s’était alors pourvu en cassation, et la Cour de cassation, en avril dernier, avait estimé nécessaire de saisir le Tribunal des conflits pour trancher (voir Déchets Infos n° 159). […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 164.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

On vous résume le dossier « consigne » en 5 points

On vous résume le dossier « consigne » en 5 points Vous ne comprenez rien au dossier "consigne" ou avez raté des épisodes ? On vous résume ici les points essentiels. 1. Pourquoi un projet de consigne A l’origine [ Lire la suite ]

Consigne : mensonges et manipulations d’Etat

Consigne : mensonges et manipulations d’Etat L’Assemblée nationale a adopté vendredi 20 décembre vers 1 heure 30 du matin, en première lecture, le projet de loi sur l’économie circulaire. Il n’y avait pas foule [ Lire la suite ]

La consigne fait baisser de 30 % les ventes de bouteilles ?

La consigne fait baisser de 30 % les ventes de bouteilles ? Le cabinet de Brune Poirson ne justifie pas cette affirmation faite par la secrétaire d’Etat à l’Assemblée nationale en novembre dernier. Les données disponibles sur [ Lire la suite ]

Consigne et lobbying : l’hôpital-gouvernement se moque de la charité

Consigne et lobbying : l’hôpital-gouvernement se moque de la charité Brune Poirson et Elisabeth Borne dénoncent le « lobby des recycleurs » opposé à la consigne. Elles oublient celui des vendeurs de boissons, dont elles ont repris [ Lire la suite ]

Consigne : que valent les paroles d’un président de la République et d’un Premier ministre ?

Consigne : que valent les paroles d’un président de la République et d’un Premier ministre ? L’amendement du gouvernement sur la consigne, adopté par l’Assemblée, ne correspond pas aux engagements pris par le président Emmanuel Macron et par Edouard Philippe au [ Lire la suite ]

Des plastiques exportés pour qu’ils ne soient pas recyclés ?

Des plastiques exportés pour qu’ils ne soient pas recyclés ? Brune Poirson affirme, sans le justifier, que des « lobbies » seraient responsables de plastiques exportés illégalement. Les exportations sont très minoritaires pour les plastiques ménagers. [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu